Projet « Ivoire Can sans tabac », la FIF, la Caf et le Cocan apprécient l’initiative de la conférence des médias contre le tabac





projet-ivoire-can-sans-tabac-la-fif-la-caf-et-le-cocan-apprecient-linitiative-de-la-conference-des-medias-contre-le-tabac


La Côte d’Ivoire accueil du 13 janvier au 11 février 2024, la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations de football (Can 2023).

En marge de cette grande fête du football, la Conférence des Médias contre le Tabagisme, l’Alcoolisme et la Toxicomanie en Côte d’Ivoire (COMTAT-CI), qui a décidé d’accompagner l’Etat de Côte d’Ivoire dans l’application du décret de 2012 et la loi de 2019 relative à la lutte antitabac a approché à travers des courriers, les organisateurs de cette CAN, en vue de la mise en œuvre d’un projet dénommé « Ivoire Can 2023 sans tabac ».

Une initiative appréciée par les parties prenantes de la CAN, à savoir la Confédération africaine de football (CAF) la Fédération ivoirienne de football (FIF) et le Comité d’organisation de la Can (COCAN) qui ont promis de répondre au moment opportun.

Cette loi en son article 7 prescrit qu’il est interdit de vendre ou d'offrir du tabac ou des produits du tabac dans les établissements préscolaires, scolaires, les centres de formation professionnelle, les établissements d'enseignement supérieur, ainsi que dans les établissements de santé, les, infrastructures sportives, culturelles, les administrations et aux abords immédiats des établissements visés par la présente loi, dans un rayon de deux cents (200) mètres, rappelle-t-on.

La COMTAT-CI,  qui entend activer tous les mécanismes pour relever le défi du respect de l’interdiction de fumer dans les lieux publics et les transports en commun veut faire en sorte que durant toute la compétition de la CAN la consommation de tabac et des produits de tabac (Cigarette ordinaire, Chicha, Narguilé, Pipe, cigare, Cigarette électronique…) et autres stupéfiants dans tous les stades où se dérouleront les phases finales de cette 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations de football, soit proscrite.

« Notre objectif à tous, organisateurs et état, est d’offrir un cadre de santé meilleur notre sa population de façon général et en particulier à sa jeunesse », déclaré le président de cette conférence, Fidèle Neto qui veut étendre cette interdiction de fumer aux cités CAN, aux Centres de Presse, aux hôtels, aux transports en commun, aux gars, ou à tout autre espace publique.

Lambert KOUAME

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Intervenant dans l’affaire "Apologie du viol" de NCI, Venance Konan tire sur tout le monde

Infrastructures CAN 2023: Danho Paulin met la pression sur les entreprises chargées des travaux