Processus d’observation électorale : une quarantaine de personnes réactualisent leurs connaissances





observation électorale,Indigo Côte d'Ivoire


Le séminaire de formation sur l’observation électorale citoyenne initiée par "Indigo Côte d’Ivoire", du 18 au 21 août 2020, à Gestone Hôtel d’Abidjan Cocody, a permis à une quarantaine de participants, issus de la société civile ivoirienne, de réactualiser leurs connaissances en matière d’observation électorale.

Au cours de cette formation, ils ont passé en revue les acquis d’une observation antérieure portant sur le recensement des électeurs et de l’observation long terme.

Ainsi, plusieurs thématiques ont été développées lors de la série de communications au fil des journées. Ces communications ont porté entre autres sur les défis de l’observation du recensement des électeurs et de l’observation à long terme, les étapes du processus électoral 2020 telles que prévues par les nouvelles dispositions légales, les enjeux d’une observation citoyenne dans le contexte sociopolitique et socio sécuritaire de la Côte d’Ivoire, les méthodologies d’observation citoyenne du jour de l’élection présidentielle, la structure de communication et de portage politique du projet d’observation.  

Une place prépondérante a également été accordée à l’actualité de la maladie à coronavirus, pour prendre en compte l’intégrité électorale dans un contexte de crise sanitaire, de même qu’aux questions de violence en période électorale exercée sur les femmes.   

Dans sa communication ‘’ Violence faite aux femmes en période électorale (VFFPE) ‘’, Mme Julie Brou, Gestionnaire de programmes à la National Democratic Institute (NDI), a rappelé la différence entre la violence électorale basée sur le genre et d’autres types de violences électorales, les incidences, les victimes, les auteurs, l’impact du phénomène et comment partager cette information avec les observateurs.

Selon elle, les élections inclusives sont celles qui permettent aux hommes et aux femmes d'être électeurs, personnels électoraux et candidats. Et d’ajouter que le principe de l'inclusion n’est pas seulement de les habiliter, mais aussi d’agir pour l’élimination des obstacles spécifiques auxquels les femmes pourraient être confrontées. Dès lors, précise Mme Julie BROU, « Le jour du scrutin, les observateurs ont une responsabilité d’évaluer la participation des femmes comme partie intégrante de l'évaluation de la qualité du taux de participation. L’observation doit déterminer s’il existe des normes et des politiques visant à garantir que les hommes et les femmes peuvent, dans des conditions égales, participer comme : Électrices, agents de bureaux de vote, agents des partis politiques, observatrices ».

Pour ce projet d’observation électorale, Indigo Côte d’Ivoire bénéficie de l'appui technique et financier du NDI (National Democratic Institute) et de l'USAID.

"Indigo Côte d’Ivoire" est une association apolitique, non confessionnelle et autonome. Elle travaille à promouvoir un dialogue inclusif et participatif comme moyen de rétablissement de la confiance et de la cohésion sociopolitique, en s’appuyant sur la recherche-action participative et la facilitation du dialogue sur des initiatives de construction de la paix et de prévention de conflits. Elle travaille à la promotion de la culture du débat sur les questions liées à la paix, à la gouvernance communautaire du développement et au partage d'expériences avec d'autres initiatives de paix. L’approche d’Indigo Côte d’Ivoire est d’œuvrer à la consolidation de la paix par le biais du renforcement des capacités des sociétés à dépasser leurs divisions internes et gérer leurs conflits sans recourir à la violence ou à la coercition.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Fifa : Gianni Infantino propose d'organiser la Can tous les quatre ans

Conseil des ministres : Voici la liste des directeurs de cabinet de tous les ministères