La Côte d’Ivoire suspend l’exportation de la ferraille et de ses sous-produits pour une période de 10 ans





la-cote-divoire-suspend-lexportation-de-la-ferraille-et-de-ses-sous-produits-pour-une-periode-de-10-ans


Le gouvernement ivoirien a annoncé la suspension de l’exportation de la ferraille, des sous-produits ferreux, de la fonte et des déchets et débris d'aluminium pour une période de 10 ans.   

« Au titre du ministère du Commerce et de la promotion des PMU en liaison avec les ministères concernés le conseil a adopté un décret portant suspension de l’exportation de la ferraille, des sous-produits ferreux, de la fonte des déchets et débris d'aluminium », a annoncé ce mercredi 13 septembre 2023, le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, après un Conseil des ministres.

Cette suspension sur 10 ans vise à assurer l'approvisionnement des différentes unités de transformation local en lien avec le développement de l'industrie métallurgique nationale, selon le ministre, faisant savoir en outre que depuis 2018, l'industrie métallurgique, connaît en Côte d'Ivoire un essor fulgurant favorisé par l'installation de plusieurs unités de transformation de la ferraille des sous-produits ferreux de la fonte des déchets ainsi que des débris d'aluminium.

« De deux unités de transformation en 2018, notre pays compte à ce jour quatre unités industrielles de transformation de ferraille en activité et une 5e et en cours de construction », a révélé Amadou Coulibaly, ajoutant que la Côte d’Ivoire dispose de deux unités spécialisées dans le traitement de l'aluminium ainsi que deux fonderies de fabrication de pièces de rechange en fonte pour les machines agricoles.

Ainsi, se projette le gouvernement, la capacité nationale d'absorption annuelle de ferraille, y compris la fonte et l'aluminium est projetée à environ 600 000 tonnes pour les années à venir.

Le décret prévoit également, dans la dynamique de modernisation et de développement de la filière, un organe de régulation et un mécanisme d'appui aux différents acteurs, a-t-il conclu.  

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Affaire « 49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali » : Les autorités maliennes pas prêtes à reculer

Des souscripteurs immobiliers reçoivent les clés de leurs maisons