Conseil de l’Entente : déchu de ses fonctions, Amon Tanoh passe la main à son compatriote Ouattara Wautabouna





conseil-de-lentente-dechu-de-ses-fonctions-amon-tanoh-passe-la-main-a-son-compatriote-ouattara-wautabouna


Déchu de ses fonctions de secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente, lundi 11 septembre 2023, Marcel Amon Tanoh a passé la main à son compatriote Wautabouna Ouattara, son successeur, ce vendredi 15 septembre 2023, au cours d’une cérémonie tenue au siège de cette organisation sous régionale aux II Plateaux en présence de Ousmane Afo Salifou, représentant du président du Conseil de l’Entente.

Le secrétaire sortant, Marcel Amon Tanoh, a été emporté par une brouille entre lui et le personnel du Conseil, rappelle-t-on.

Lire aussi: Conseil de l’Entente : Marcel Amon Tanoh débarqué

Salifou Affo, n’a pas manqué de dépeindre la sombre situation que vit le Conseil de l’entente, et qui pourrait entacher la crédibilité de l’organisation, laquelle a amené les chefs d’Etat des pays membres à adresser cette situation, en procédant à des réajustements dont le changement au niveau du secrétariat exécutif.

Tout en relevant les qualités du Pr Ouattara, le représentant du président du Conseil d’administration s’est dit convaincu que sous la direction de cet « universitaire accompli, économiste brillant et diplomate chevronné », l’organisation accélérera la réalisation de ses projets. 

Dans sa prise de parole, l’ancien ministre des Affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh, secrétaire exécutif sortant, n’a pas manqué de faire les éloges de son successeur, le Pr  Wautabouna Ouattara, « l’homme qu’il faut à la place qu’il faut », ajoutant qu’ « il connaît bien la maison ».

 « Il est membre du comité des experts depuis une dizaine d’années et c’est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. C’est un diplomate chevronné. Il est très travailleur, compétent et est mesuré. Je sais qu’il pourra relever les défis auxquels le conseil de l’entente est confronté », a-t-il émis.

Le nouveau secrétaire a, quant à lui, rendu un hommage à son prédécesseur, Marcel Amon Tanoh, « un homme de valeur », s’engageant à finaliser et à faire valider le nouveau plan stratégique de 2023-2025 assorti du plan de mobilisation des ressources par les instances du Conseil de l’Entente.

S'adressant au personnel, il les a appelés à la sérénité, à la quiétude, ajoutant que c’est dans un environnement empreint d’amitié, de fraternité que les grandes réalisations naissent, grandissent et se consolident.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

JO Tokyo 2020 : Avant Côte d’Ivoire-Brésil, Haidara Souhalio (Sélectionneur des Eléphants) « Nous allons éviter que le Brésil prenne l’avance »

CORONAVIRUS : L’église des Assemblées de Dieu prend des mesures et invite ses fidèles à la prière