Côte d’Ivoire / Le Premier ministre a lancé le recrutement exceptionnel d’enseignants





Enseignats,Recrutement,Recrutement exceptionnels,Premier ministre,Amadou gon


Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a lancé, dimanche, au lycée moderne d’Abobo, dans la banlieue nord d’Abidjan, le concours exceptionnel de recrutement de 10 300 enseignants dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique sociale du gouvernement pour un accès gratuit de tous les enfants de 6 à 16 à l’éducation.

Selon le ministère de l’éducation nationale, 72 643 candidats sont en lice cette année pour combler les déficits d’enseignants, et principalement en zone rurale où le gouvernement mène une campagne volontariste d’inscription des enfants à l’école avec en point de mire la scolarisation des filles.

« La formation est une priorité pour le gouvernement, une étape importante de son programme social », a déclaré Amadou Gon Coulibaly qui a salué l’engouement des ivoiriens pour cette profession, en présence de la ministre Kandia Camara.

Aux candidats, il a indiqué qu’un contrat les liera à l’Etat à travers des dispositions pour qu’ils encadrent les enfants sans perturber le système éducatif par des grèves qui minent et discréditent les diplômes ivoiriens.

Le Premier ministre a invité les Ivoiriens à faire « confiance » au gouvernement » dont les membres « travaillent méthodiquement, avec détermination » à la réalisation du programme social élaboré par le président Alassane Ouattara pour l’amélioration des conditions de vie des populations à travers leur accès à l’eau potable, à l’électricité, à l’éducation ou encore à la santé.

Aux pourfendeurs de l’action du gouvernement, le Premier ministre a clairement indiqué qu’ils n’ont pas le pouvoir de faire injonction ou dire ce qui doit être fait parce que « les réflexions ont été menées », les solutions trouvées et les actions engagées pour leur mise en œuvre.

Avant ce concours « exceptionnel », la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, avait lancé, la veille samedi, au lycée moderne du Plateau celui, « normal » d’accès aux CAFOP, pour le recrutement de 6000 enseignants ordinaires.

La Côte d’Ivoire a besoin de 10 300 enseignants (5 300 dans le primaire, 3000 professeurs de collège et 2000 de lycée) pour la prochaine année scolaire.

Le recrutement exceptionnel d’enseignants  s’inscrit dans la politique sociale du gouvernement pour soulager les parents d’élèves qui étaient obligés de supporter les émoluments d’enseignants bénévoles dans les établissements en manque d’enseignants.

(AIP)

En lecture en ce moment

Football/ Joris Gnagnon ne veut plus des Éléphants de Côte d’Ivoire.

Côte d’Ivoire: Les festivités de l’Abissa prévues le 10 novembre 2018