Après le limogeage de la directrice de l’ONS, le directeur administratif et financier débarqué à son tour





apres-le-limogeage-de-la-directrice-de-lons-le-directeur-administratif-et-financier-debarque-a-son-tour

Le nouveau directeur de l'Ons est à l'œuvre



L’inondation de la pelouse du Stade Alassane Ouattara d’Ebimpé continue de faire des vagues. Après le limogeage le 28 septembre 2023 de Mariam Yoda, précédemment directrice générale de l’Office national des sports (ONS) et son remplacement par Ousmane Gbané, inspecteur général de la jeunesse et des sports, c’est au tour du directeur administratif et financier Wilfried Glahou de se voir démis de ses fonctions pour des « problèmes de fonctionnement », selon les services de communication de ladite structure dans une publication.

« Monsieur Ousmane Gbané, en sa qualité de Directeur général de l'Office national des Sports (ONS), a récemment nommé Madame Dibi, née Kpaé Nathalie, pour assumer les fonctions de Directeur Administratif et Financier (DAAF) en remplacement de Monsieur Glahou Wilfried », indique la note.

Sur les raisons de ce débarquement, le document fait savoir qu’il fait « suite à l'observation de plusieurs problèmes de fonctionnement », au sein de l'ONS, ajoutant que ces problèmes seront soumis à un audit opérationnel mené par l'Inspection générale du ministère.

Poursuivant, la note précise que cette démarche s'inscrit dans le cadre du respect des dispositions prévues par le statut des Établissements publics nationaux.

« En attendant la révision du cadre organique et de l'évaluation technique des projets actuellement en cours, notamment ceux liés au suivi et à l'exécution des infrastructures en préparation pour la CAN 2023, M. Gbané a encouragé l'ensemble des collaborateurs à redoubler d'efforts et de vigilance afin d'atteindre les objectifs immédiats fixés par l'ONS », conclut la publication.  

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Point de la situation de la COVID-19 au samedi 21 novembre 2020

UEMOA / Opérations de placement, de prises de participation et d’investissement : La prime de risque, un référentiel supplémentaire