Présidentielle ivoirienne 2020: un mouvement proche du président de l’Assemblée nationale appelle Soro à se porter "candidat"





Présidentielle 2020,Soro Guillaume,RACI


Le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), un mouvement politique proche du président de l’Assemblée nationale, a appelé dimanche à Guillaume Soro, à se porter "candidat" à l’élection présidentielle de 2020, à un conclave à Abidjan.

 

"Le pouvoir vous appelle, il urge de poser dans les meilleurs délais, un acte fort et sans équivoque dans ce sens, le peuple de Côte d’Ivoire attend cela", a affirmé le président du RACI, Kanigui Soro, s’adressant au président de l’Assemblée nationale, président d’honneur du mouvement absent au conclave.
 

Il a appelé M. Guillaume Soro à "libérer l’opinion nationale et internationale en se portant candidat à l’élection présidentielle de 2020".
 

Des partisans de M. Soro, à qui l’on prête des ambitions présidentielles, l’encouragent régulièrement à franchir le cap. 
 

Une délégation du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir) conduite par Brahima Kamagaté, Navigué Konaté, responsable de la jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) et Anzoumana Moutayé, leader d’une frange du Mouvement des forces d’avenir (MFA), ont assisté au conclave du RACI.
 

"Nul n'ignore la carrure" de Guillaume Soro, a relevé M.Moutayé, ajoutant que le président de l'Assemblée nationale "a la capacité d'accompagner le RACI pour faire de la Côte d’Ivoire un Etat de droit".
 

M. Kamaté, l’un des secrétaires exécutifs du PDCI, a pour sa part traduit "les salutations paternelles" du président de son parti Henri Konan Bédié à M.Soro, 
 

Il a précisé que la présence de sa formation s’inscrivait dans le cadre de la mise en place d’une nouvelle plateforme annoncée par M. Bédié qui devrait rassembler "les forces vives de la nation et les partis politiques qui partagent la vision d’une Côte d’Ivoire réconciliée".
 

Ce conclave du Raci devrait permettre entre autres, "l’élaboration d’un chronogramme d’actions devant porté Guillaume Soro au pouvoir en 2020".

 

Alerte Info 

 

Le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), un mouvement politique proche du président de l’Assemblée nationale, a appelé dimanche à Guillaume Soro, à se porter "candidat" à l’élection présidentielle de 2020, à un conclave à Abidjan.

 

"Le pouvoir vous appelle, il urge de poser dans les meilleurs délais, un acte fort et sans équivoque dans ce sens, le peuple de Côte d’Ivoire attend cela", a affirmé le président du RACI, Kanigui Soro, s’adressant au président de l’Assemblée nationale, président d’honneur du mouvement absent au conclave.
 

Il a appelé M. Guillaume Soro à "libérer l’opinion nationale et internationale en se portant candidat à l’élection présidentielle de 2020".
 

Des partisans de M. Soro, à qui l’on prête des ambitions présidentielles, l’encouragent régulièrement à franchir le cap. 
 

Une délégation du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir) conduite par Brahima Kamagaté, Navigué Konaté, responsable de la jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) et Anzoumana Moutayé, leader d’une frange du Mouvement des forces d’avenir (MFA), ont assisté au conclave du RACI.
 

"Nul n'ignore la carrure" de Guillaume Soro, a relevé M.Moutayé, ajoutant que le président de l'Assemblée nationale "a la capacité d'accompagner le RACI pour faire de la Côte d’Ivoire un Etat de droit" .
 

M. Kamaté, l’un des secrétaires exécutifs du PDCI, a pour sa part traduit "les salutations paternelles" du président de son parti Henri Konan Bédié à M.Soro, 
 

Il a précisé que la présence de sa formation s’inscrivait dans le cadre de la mise en place d’une nouvelle plateforme annoncée par M. Bédié qui devrait rassembler "les forces vives de la nation et les partis politiques qui partagent la vision d’une Côte d’Ivoire réconciliée".
 

Ce conclave du Raci devrait permettre entre autres, "l’élaboration d’un chronogramme d’actions devant porté Guillaume Soro au pouvoir en 2020".

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

20e soirée des Ebony : Qui succèdera à Koné Pargassoro

Sangaré Yacouba, coordonnateur du festival Ciné Droit Libre : ‘’On peut avoir accès à la justice sans argent parce que c’est un droit’’