Promotion de l’éducation financière : un banquier veut stimuler la dynamique entrepreunariale





promotion-de-leducation-financiere-un-banquier-veut-stimuler-la-dynamique-entrepreunariale

Idrissa Nassa, président du Groupe Coris et parrain de la 3e édition de Sika invest challenge



La 3e édition du concours d’investissement boursier dénommé « Sika invest challenge » s’est tenue à l’Hôtel Ivoire le 30 septembre 2023, et a vu le sacre du trio d’étudiants burkinabè face à leurs adversaires de la Fédération des universités professionnelles d’Abidjan (Fupa), de l’Institut national polytechnique Houphouët Boigny de Yamoussoukro et l’Institut supérieur de management (Ism) de Dakar, classés respectivement 2e, 3e et 4e.

A cette occasion, le parrain de cette édition, Idrissa Nassa, par ailleurs président du « Groupe Coris », a expliqué qu’il a accepté d’associer son image à cette compétition sous-régionale car « elle est une opportunité d’apprentissage pour les étudiants et contribue à la promotion de l’inclusion financière ».

 L’accompagnement de cette 3e édition du « Sika Invest Challenge » est donc une suite logique de sa vision qui est d’encadrer les jeunes et de promouvoir l’éducation financière pour une Afrique stable et prospère. A preuve, il accompagne depuis quelques années le concours télé réalité « Pépites d’entreprises » qui est une vitrine de promotion des jeunes entrepreneurs sur la télévision burkinabè BF1.

« Très sensible à cette vision de l’Afrique où l’on permet à des jeunes de se réaliser en créant des entreprises, permettant ainsi à d’autres jeunes d’avoir de l’emploi, nous travaillons à stimuler la dynamique entrepreneuriale de ces derniers, en mettant en œuvre des actions de formation, de partage d’expériences et d’accompagnement à la création d’entreprise », a-t-il indiqué.

Solange ARALAMON

 

 

En lecture en ce moment

MUGEF-CI : Mesmin Komoé appelle à une transition "la plus douce possible"

Elections locales en Côte d’Ivoire : la Cour suprême rend les premiers verdicts des recours