Littérature/Dédicace : "l’Espoir Africain" une invite à une synergie d'action des pays d'Afrique au sud du Sahara





Litératture,L'espoir africain,DKS


L’écrivain Diby Kouamé Sylvain (DKS) a procédé, samedi 27 avril, à la dédicace de son œuvre littéraire:  "l’Espoir Africain", à Sococé, les 2 Plateaux. 

Cette cérémonie, qui s’est voulu très sobre, a tenu toutes ses promesses. A intervalle régulier, le stand dressé à cet effet dans les locaux de la Librairie de France n’a pas désempli. Jeunes, adultes, vieux, n’ont pas voulu se faire conter les belles pages de cette belle œuvre au titre évocateur. 
Cet ouvrage, composé de huit chapitres, entre autres les pièges coloniaux ; les abus des biens publics ; les divisions tribalo-ethniques et politiques ; les divisions religieuses ; la dépendance financière, dépeint les maux dont souffrent les pays d’Afrique au sud du Sahara. « A cause de son mauvais comportement, comment l’Afrique, au sud du Sahara, pourra espérer migrer du sous-développement à l’émergence, puis finalement au développement », pose-t-il comme constat. 
Au regard de ce diagnostic, l’auteur qui se dit inquiet de la situation que vit l’Afrique, ne perd pas pour autant espoir. Il invite la classe politique à plus de responsabilités. Quant à la population, l’auteur propose la conscience collective, gage d’un développement de nos états.
Les différents visiteurs ont exprimé leur admiration pour la belle œuvre littéraire dont l’auteur DKS qui il faut le signaler est à son premier essai. 

Pour un essai, l’on peut dire que c’est une réussite pour cet écrivain qui a décidé de passer au peigne fin, les maux qui plombent le développement de notre belle Afrique, l'Afrique au sud du Sahara. En 2060, de nombreux pays africains marqueront un arrêt pour célébrer le centenaire des indépendances, mais le bilan est mitigé pour certains et catastrophique pour d’autres états. 

La problématique du développement, l’auteur la pose avec acuité dans cette œuvre de 219 pages et invite tous à cogiter sur la question. 
En effet, "l’Espoir Africain" interpelle les consciences pour une vraie synergie d’action dans l’action. Cette Afrique de tant de richesses nous donne de l’espoir dans l’venir. Nous devons y croire. Tel, est le message à l’endroit de ses lecteurs.
DKS est un cadre financier et chercheur privé en optimisation des ressources financières d’entreprises des secteurs formels et informels africains.

Source : Sercom DKS.

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Après les accusations de l'ANP : "A travers moi, c’est l’image du PDCI qu’on veut salir" (Djénébou Zongo - PDCI-RDA)

Côte d’Ivoire: le nouveau maire élu du Plateau Jacques Ehouo n’est pas aux arrêts, assure son avocat