Côte d’Ivoire / Coupé décalé : Vitale longtemps considérée comme une prostituée à l’Ambassade de France





Coupé décalé,Vitale,Ambassade de France


La très remuante chanteuse  de coupé décalé, Bomisso Nadège, plus connue sous le pseudonyme de Vitale a, pendant plus de 4 ans, été considérée comme une prostituée à l’ambassade de France en Côte d’Ivoire.  De ce fait, toutes ses tentatives d’obtenir le visa français sont restées vaines.  Fort heureusement pour la belle chanteuse ivoirienne,  tout est rentré dans l’ordre grâce à la médiation de Zahoui Maxime dit Dao Largent, patron d’une structure de production événementielle dénommée DL Organisation.

Selon des sources proches de l’artistes, tout est parti d’une brouille avec un promoteur de spectacle qui, proposant à la chanteuse une série de spectacles en Europe, réclamait en échange des ébats sexuels.  Chose que la Beyoncé d’Afrique aurait refusé.  Pour se venger, le promoteur de spectacle a donc décidé d’envoyer un mail au consulat de France, présentant la chanteuse ivoirienne comme une prostituée de luxe. Depuis lors, toutes les tentatives de Vitale pour obtenir un visa d’entrée en France se sont toutes heurtées à des refus du Consul français.

Exaspérée, l’artiste ivoirienne fait la rencontre de Dao Largent qui selon notre source, a pris l’engagement de rencontrer le consul de France en Côte d’Ivoire en se portant garant pour elle.  Une médiation qui a porté ses fruits puisque Vitale a obtenu son visa et sera à Paris ce jeudi pour une série de spectacle.  

Gaël ZOZORO 

En lecture en ce moment

Crise dans l’école ivoirienne : Ta Lou Marie Josée exhorte le gouvernement ivoirien à se pencher sur la situation.

Ronaldinho interdit de quitter le territoire brésilien