Fin d’ère au Japon: l’empereur a formellement abdiqué





Japon,empereur a abdiqué


L’empereur du Japon Akihito a conclu mardi les cérémonies d’abdication, cédant après 30 ans de règne le trône du Chrysanthème à son fils aîné Naruhito, première abdication au Japon depuis plus de deux siècles.

Akihito demeure néanmoins empereur jusqu’à minuit, lorsque le pays entrera dans une nouvelle ère baptisée Reiwa (belle harmonie), qui doit s’étendre sur toute la durée du règne de Naruhito.

La cérémonie, de dix minutes seulement, s’est déroulée à partir de 17 heures locales (08H00 GMT) dans la plus belle salle du Palais, “Matsu no Ma” (la salle de pin).

Akihito, vêtu d’un costume queue-de-pie, a prononcé un court discours: “j’exprime du fond du coeur ma gratitude au peuple du Japon qui m’a accepté comme symbole de l’Etat et m’a soutenu”, a-t-il lu, reprenant la définition de son rôle inscrite dans la Constitution entrée en vigueur en 1947 et par laquelle l’empereur a perdu son statut semi-divin.

Dans la matinée, vêtu d’une volumineuse chasuble de soie brun doré réservée au seul souverain et coiffé d’un couvre-chef noir surmonté d’une très haute crête, l’empereur avait “annoncé” son renoncement, dans plusieurs sanctuaires du Palais impérial. Lire la suite sur diasporas-news.com

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Obsèques de DJ Arafat : Les ministres Kandia Camara, Ramata Ly, Maurice Bandaman et Phillippe Legré aux côtés de la famille Houon et alliées

Côte d’Ivoire / Assemblée nationale : Non au jean et T-shirt