Dépôt de dossiers pour la présidence du PDCI-RDA : Moïse Koumoué Koffi, la surprise





depot-de-dossiers-pour-la-presidence-du-pdci-rda-moise-koumoue-koffi-la-surprise


Grande surprise pourrait-on dire. Dans la course à la succession du président Bédié à la tête du PDCI-RDA, un autre candidat a déposé ses dossiers, ce vendredi 17 novembre 2023, dernier jour de réception des dossiers.

Ministre ivoirien de l’Économie et des Finances sous le gouvernement de feu Félix Houphouët-Boigny en 1989, Moïse Koumoué Koffi, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a surpris plus d’un en allant officialiser son ambition de diriger le PDCI-RDA.

Dans sa déclaration après le dépôt de ses dossiers, ce docteur en droit, fiscaliste de formation et cadre du PDCI a fait savoir qu’il est candidat en vue de stabiliser le parti.

« Je pense que pour stabiliser le parti, il faut l’unité et la cohésion. L’unité aussi bien au sommet qu’a la base, que de la base au sommet. Ensuite, le président Bédié, au cours d’une réunion a dit, notre  objectif, c’est la reconquête du pourvoir en 2025. Donc à partir de ce moment-là, nous avons repéré parmi nos jeunes cadres, des éléments, qui ont le profil. Alors je me suis dit, nous avons un message à passer. Si nous respectons la chaîne des générations et si nous essayons d’encadrer tous ces jeunes voire les protéger alors seulement, nous avons fait œuvre utile pour la Côte d’Ivoire et la mémoire du président Bédié. C’est pour cela que j’ai accepté de déposer ma candidature. Essayer de consolider et de résoudre nos problèmes et que le PDCI soit toujours vivant », a-t-il expliqué.

Dans cette course, lors de ces élections, Moïse Koumoué Koffi devra affronter quatre autres candidats du parti dont le professeur Maurice Kakou Guikahué et le ministre Tidjane Thiam. C’est à l’issue du congrès extraordinaire du 16 décembre que l’on connaîtra celui qui aura la lourde tâche de diriger le parti fondé par Félix Houphouët-Boigny.

D.B

En lecture en ce moment

Cacao : la production de la Côte d’Ivoire en hausse de plus de 5 % à fin décembre 2022

Littérature: Alliémon'n Effiq livre la ''Dernière lettre de Césaire ''