Laurent Tchagba : « plus une goutte d’eau polluée par l’exploitation minière » (8e journée nationale de l’eau)





laurent-tchagba-plus-une-goutte-deau-polluee-par-lexploitation-miniere-8e-journee-nationale-de-leau

une vue des personnalités présentes à la cérémonie officielle de la 8e semaine de l'eau



Dans le cadre des festivités de la 8e édition de la semaine nationale de l’eau qui a pour thème « Gestion des ressources en eau face aux défis du changement climatique et de la pollution liée à l’exploitation minière illégale», le ministre des eaux et forêts, Laurent Tchagba  a exhorté les populations à mettre fin à la pollution des ressources en eau par l’orpaillage clandestin.

« Je vous invite à vous approprier ce slogan : Pour le développement harmonieux et durable de la Côte d’Ivoire : plus une goutte d’eau polluée par l’exploitation minière », a-t-il lancé à l’ouverture de la cérémonie officielle qui s’est déroulée le jeudi 23 novembre 2023 à l’Hôtel Ivotel d’Abidjan-Plateau.

Laurent Tchagba qui était accompagné pour la circonstance, de plusieurs personnalités dont le ministre de l'Hydraulique, de l'Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana, a fait remarquer qu’il faut prendre des dispositions pour la gestion efficiente de l’eau, « cette ressource chère à la vie et indispensable pour le développement durable de notre pays », mais aussi contre sa pollution liée à l’exploitation minière illégale.

« Cette pollution est d’ailleurs observable sur plusieurs cours d’eau de la Côte d’ivoire notamment le Cavally, le Sassandra, le Bandama, la Comoé, la Bia, la Tanoé et la Bagoué. Les conséquences sont désastreuses à cause de l’utilisation intensive des produits chimiques. Par ailleurs, le changement climatique a des effets directs sur les ressources en eau car les variations extrêmes des précipitations et des températures entraînent des sécheresses plus fréquentes et des épisodes de pluies intenses », a indiqué le ministre des eaux et forêts. C’est la raison pour laquelle il a invité chaque citoyen à s'engager dans la lutte contre ce fléau qui prend de l’ampleur dans nos régions.

Avant lui, le directeur général des ressources en eau, Docteur Eugène Yéo, par ailleurs Président du Comité d'Organisation, a fait le bilan des travaux scientifiques qui se sont tenus les 21 et 22 novembre 2023. La première journée a été marquée par une conférence introductive et deux panels de haut niveau animés par plusieurs experts du secteur de l'eau. Le premier a porté sur "État de mise en œuvre des engagements de la Côte d’Ivoire en matière de GIRE : Accélérer la mise en œuvre intersectorielle de l’ODD 6" et le second sur "les Changements climatiques et impacts sur la sécurité alimentaire, l’alimentation en eau des populations et l’énergie ?". Les échanges ont permis de faire l'état des lieux des ressources en eau en Côte d'Ivoire et d'identifier des leviers pour accélérer l'atteinte des Objectifs de Développement Durable.

Une visite terrain à la forêt classée de l'Anguededou, une campagne de sensibilisation de la population sont également au menue de cette 8e semaine nationale de l’eau.

Solange ARALAMON

 

 

 

 

En lecture en ce moment

Tiassalé :Assalé menace de saisir la justice contre des journalistes, les raisons.

Salon international de l’agriculture : Ségolène Royal porte une attention particulière à la production ivoirienne d’huile de palme