PDCI-RDA : le président demande aux candidats exerçant une fonction dans l’administration de se mettre en congé, Gukahué réplique





pdci-rda-le-president-demande-aux-candidats-exercant-une-fonction-dans-ladministration-de-se-mettre-en-conge-gukahue-replique


Le président par intérim du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Cowpli-Bony, a, dans un courrier, demandé aux candidats à la succession de Bédié exerçant une fonction dans l’administration du Parti, de bien vouloir se mettre en congé, durant la période d’organisation des élections, afin de garantir, selon lui, « l’égalité des chances et l’impartialité du scrutin » du 16 décembre 2023.

En réplique à ce courrier, le secrétaire exécutif en chef Maurice Kakou Guikahué, candidat à ladite élection n’a pas tardé à apporter une réplique, relevant que « cette disposition est sans fondement textuel, ni dans les statuts, ni dans le règlement intérieur du parti ».

Pour, cela n’a jamais été ainsi. Il en veut pour preuve, « les cas de Messieurs Laurent Dona Fologo et Alphonse Djédjé Mady alors Secrétaires généraux du Parti, et celui du président Henri Konan Bédié qui ont été candidats sans cette mesure particulière ».

M. Guikahué n’a pas manqué de noter que malgré sa qualité de secrétaire exécutif en chef, il n’est membre  d’aucun des comités d’organisation du 8e congrès extraordinaire et du processus électoral.  « Alors je ne sais comment je pourrais mettre en mal l’égalité des chances », s’est-il interrogé avant de suggérer au président par intérim de « réaménager avec la suppression », cette décision qui est au stade de projet.

On peut le dire, à moins d’un mois de ce congrès extraordinaire, la tension se fait de plus en plus vive au sein du plus vieux parti.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Can 2019 : Gbohouo Sylvain '' Nous avons tout donné mais hélas...

Coronavirus : le fonds national de solidarité et de soutien humanitaire, opérationnel à partir de ce jeudi