Immatriculation des chauffeurs VTC : le directeur de la Chambre des métiers s’enquiert du processus





immatriculation-des-chauffeurs-vtc-le-directeur-de-la-chambre-des-metiers-senquiert-du-processus


« Je suis très satisfait. C’est une première dans l’histoire de la Côte d’Ivoire qu’on arrive à immatriculer des chauffeurs. Cela peut paraître insignifiant, mais c’est très important ce qui est en train de se passer aujourd’hui. Ça va mettre fin à l’insécurité et aujourd’hui, ça fait de la conduite, un métier ». Ces propos sont de Bamba Mory, directeur exécutif et directeur général des services à la Chambre nationale de métiers de Côte d’Ivoire (CNMCI). Il les a tenus, mardi 5 décembre 2023, à l’issue de la visite qu’il a effectuée au siège technique du Syndicat national des chauffeurs VTC de Côte d’Ivoire (SYNACVTCCI), à Angré, pour réaffirmer toute l’importance que revêt l’opération d’immatriculation des conducteurs de VTC.

La visite de Bamba Mory avait pour but l’enrôlement des chauffeurs VTC et leur immatriculation au registre des métiers de la Chambre, ce qui leur permettra d’être déclarés à l’IPS-CNPS et à la CMU pour leur sécurité sociale et celle de leur famille. C’est donc tout naturellement que les concernés, avec à leur tête le secrétaire général de leur syndicat, Jules Boka N’Takpé, ont effectué nombreux le déplacement.

Herman Angui Kouassi Krah, directeur technique de la structure qui accompagne le processus d’enrôlement des chauffeurs VTC, a expliqué à ses hôtes toute la procédure mise en place à cet effet. Soulignant que son entreprise table sur une prise en charge de 100 requérants par jour et que le processus d’enrôlement dure en moyenne 5 minutes par souscripteur.

« Je lance un appel à tous mes camarades à se faire enrôler maintenant, parce qu’il y va aussi de la sécurité pendant la CAN 2023 qui se joue aux mois de janvier et février 2024 en Côte d’Ivoire. C’est un évènement cher au président de la République, Alassane Ouattara, et que nous, chauffeurs VTC de Côte d’Ivoire, devons également accompagner », a appelé Boka N’Takpé Jules.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Congrès du RHDP Unifié / Charles Lago Donwahi (Délégué général de Concorde en France) : « Celui qui n’est pas avec nous s’écarte de la sagesse »

Tiassalé : Alpha Sanogo réunit les cadres et élus locaux autour d'un concerto