La première attaque de Thiam





la-premiere-attaque-de-thiam


Le congrès du PDCI-RDA au cours duquel il choisira son président, se tiendra le 16 décembre 2023, avec en ligne de mire la reconquête du pouvoir en 2025. À quelques jours de ce rendez-vous décisif, le candidat Tidjane Thiam a lancé sa campagne, à Yamoussoukro. Au cours de cette rencontre, samedi 9 décembre 2023, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny, l’ancien ministre du Plan a clairement affiché ses ambitions et a officiellement ouvert le bal des punchlines. Sa première cible, Alassane Ouattara et son parti le RHDP, au pouvoir.

« Comme tout parti politique, notre objectif, c'est de gouverner. Mais pas gouverner pour gouverner. C'est de bien gouverner (…)  Chaque fois qu'on me présente comme un économiste, je dis non, je suis un ingénieur. Je fais des choses concrètes. Je projette des choses concrètes, pragmatiques... Ce qui m'intéresse ce sont les dispositions qui marchent, pas les solutions qu'on ne voient pas là... ».

Voilà qui est clair. Tidjane Thiam veut gouverner et bien gouverner en posant des actes concrets, à l’instar d’un ingénieur. Pas comme un économiste qu’il considère certainement comme un théoricien. Quand on sait qu’Alassane Ouattara est un économiste et qu’il est surnommé ADO solutions par ses militants, l’on n’a pas besoin d’être un devin pour savoir à qui l’ex-directeur général de Crédit Suisse fait référence. Y aura-t-il une riposte à cette attaque à peine voilée ? Les jours à venir nous situeront.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Prix entrepreneuriat social en Afrique et au Moyen-Orient 2023 : les lauréats ivoiriens recompensés

Catherine Koné annonce sa candidature aux législatives à Niakara