Fait ambassadeur du CNSE, Noumoury Sidibé (DG CI Énergies) : « je compte assurer pleinement… »





fait-ambassadeur-du-cnse-noumoury-sidibe-dg-ci-energies-je-compte-assurer-pleinement


Le directeur général de Côte d’Ivoire Énergies (CI Énergies), Noumoury Sidibé, a été fait ambassadeur du Comité national de soutien aux Éléphants (CNSE), jeudi 7 décembre 2023, à Abidjan-Plateau. Ayant reçu les attributs de son nouveau statut, le premier responsable de cette entreprise d’État s’est engagé à assumer pleinement. « Je considère cette mission comme une mission citoyenne et patriotique que je compte assurer pleinement avec honneur et fierté », a-t-il lancé. Tout en rappelant que ses collaborateurs et lui son déterminés à jouer leur partition dans la réussite de cette grande fête du ballon rond qui se jouera en terre ivoirienne en janvier et février 2023. « J’ai derrière moi tout une équipe mobilisée et des collaborateurs déjà dans la ferveur de cette fête du football africain ». D’ores et déjà, il a annoncé la mise en place de villages CAN par Côte d’Ivoire Énergies. « Ces villages CAN seront le lieu de célébration des valeurs auxquelles nous tenons. Ces espaces sportifs nous permettront de célébrer la joie, la passion, la ferveur, l’union, la cohésion pour pousser les Éléphants de Côte d’Ivoire vers la victoire », a-t-il fait savoir.

Noumoury Sidibé, selon Adonis Kouadio, président du Comité national de soutien aux Éléphants, fait partie des 15 ambassadeurs « rigoureusement » sélectionnés par le CNSE dans sa mission de mobilisation et de soutien aux équipes nationales ivoiriennes et même des clubs qui représentent le pays au plan international.

Sidibé Noumoury a reçu ses attributs d’ambassadeurs du CNSE en présence du colonel Pierre Kodjo Essoh, conseiller technique du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Sports.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Eau potable pour tous : Lancement du projet de renforcement de l’alimentation de Maféré et 14 villages environnants

Côte d'Ivoire : Alerte! L'assurance-vie de Guillaume Soro saisie par la justice française