Mugefci : les délégués adoptent le plan d’actions et un budget de plus de 37 milliards pour l’année 2024





mugefci-les-delegues-adoptent-le-plan-dactions-et-un-budget-de-plus-de-37-milliards-pour-lannee-2024

Paul Gnogbo et son équipe font de la santé des fonctionnaires, leur priorité



La Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (Mugefci), s’est réunie en assemblée générale ordinaire (AGO), ce mercredi 27 décembre 2023, à l’auditorium Adiko Niamkey de la Bourse du travail à Treichville. Au cours de cette AGO, le budget pour l’année 2024, estimé à 37 231 510 600 FCFA de même que le plan d’actions ont été adoptés par acclamations.

Le plan d’actions, selon Paul Gnogbo, président du Conseil d’administration, sera décliné en faveur des mutualistes dans le sens de l’avancement des prestations mises à leur disposition.

« Un de nos objets qui ont été déclinés aujourd’hui, en action opérationnelle, c’était de rapprocher la mutuelle des mutualistes. Donc, rendre tous les services de la Mugefci en déconcentré opérationnels, c’est-à-dire offrir les mêmes services qu’offre le siège. Aujourd’hui, c’est chose faite. Les mutualistes n’ont plus à se déplacer sur Abidjan pour tout ce qui est comme acte de prestation et pour tout ce qui est comme service à offrir aux mutualistes », s’est réjoui Paul Gnogbo, assurant que cette politique de décentralisation va se poursuivre en 2024 avec la construction de certaines délégations.

« Nous allons construire deux délégations à Dimbokro et à Abengourou. Et nous allons ouvrir une délégation au niveau de Ferkessédougou. Au niveau d’Abidjan, on va construire quelques hôpitaux et délégations pour qu’au niveau d’Abidjan, il y ait une fluidité et que l’hôpital des fonctionnaires ne soit pas submergé par les prestations », a ajouté le PCA.

Toujours en faveur des mutualistes, Paul Gnogbo a annoncé que « 20 dialyseurs » seront remis dès janvier 2024 au ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle pour traiter les questions de dialyse des fonctionnaires de même qu’une pompe de traitement d’eau pour faciliter cette prise en charge, rappelant qu’en 2023, la Mugefci a offert 10.000 bilans de santé aux mutualistes.

Sur cette lancée, il a promis d’augmenter cette capacité d’offre de soins en termes de bilan de santé au fil des années, se satisfaisant en outre de l’arrimage Mugefci-CMU qui, selon lui, a permis non seulement de mettre à disposition les médicaments, mais aussi de voir le nombre de médicaments augmenter. Et de remercier à cet effet, les ministres Pierre Dimba de la Santé et maître Adama Kamara de l’Emploi et de la Protection sociale « qui n’ont ménagé aucun effort pour soutenir la Mutuelle dans la mise à disposition des médicaments parce que vous avez vu que la mise à disposition du médicament a évolué ».

S’agissant de la nouvelle carte Mugefci Santé, le premier responsable de la Mutuelle a informé les mutualistes que sa production démarre dès janvier 2024 et que les requérants pourront entrer en possession de leur carte en moins de 3 mn.

Pour soutenir toutes ces actions, c’est un budget de 37 231 510 600 FCFA qui a été adopté par les délégués réparti comme suit : 29 265 031 241 FCA pour les charges de prestations, 7 585 282 460 destinés aux charges de fonctionnement. Quant aux investissements, la mutuelle prévoit la somme de 360 295 000 FCFA.  

Le directeur de cabinet Aubin Gnoléba Tapé, représentant le ministre Adama Kamara de l’Emploi et de la Protection sociale, a réitéré les vifs remerciements du ministre à l'équipe dirigeante pour le chemin déjà parcouru et couronné de progrès notables en dépit des défis énormes qui restent à surmonter. Il l’a encouragée à redoubler d'ardeur pour mériter à la fin de ce mandat le renouvellement de la confiance des fonctionnaires et agents de l'État.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Urgence sanitaire à Niangban (Djèbonoua) : une mystérieuse maladie tue 4 enfants

Grand-Bassam : le maire Jean-Louis Moulot interdit l’accès aux plages