Tout compte fait, il faut rendre compte devant le peuple!





tout-compte-fait-il-faut-rendre-compte-devant-le-peuple


Se prononçant sur le rapport de la Cour des comptes, Charles Blé Goudé, président du Cojep a déclaré : « Les ministres concernés doivent passer devant l'Assemblée » pour "éclairer" les Ivoiriens sur la question oui, en effet. Pour défendre les budgets alloués à leurs départements respectifs, ils passent devant le parlement. Ils se sont donc donné "l’onction du peuple" à travers ses représentants. Alors s'il y a un couac dans l'exécution de ce budget et surtout s'il y a suspicion de mauvaise exécution ou de perte de l'argent public, ils doivent repasser devant le même parlement pour s'expliquer devant la nation. S'ils convainquent, ils sortiront la tête haute devant le peuple. Sinon, de simples communiqués ne sauraient convaincre quand c'est un rapport d'une haute instance mise en place par le président de la République lui-même. Il a été dit que les membres de la Cour des comptes sont choisis et nommés pour leurs compétences avérées, leur intégrité. Tout communiqué tendant à faire croire qu'ils ont mal fait le travail ne peut que renforcer la suspicion. Et le 2 janvier, la Cour des comptes révèle de graves fautes de gestion, faute de rigueur. Tout compte fait, il faut rendre compte devant le peuple !

ET VLAN ! (Par EDDY PEHE)

In Le Nouveau Réveil / Lundi 08 Janvier 2024 - N°6519

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Coronavirus : Point de la situation de la COVID-19 au 6/01/2021

12e édition du Fenacmis à Bouaké : Amadou Koné plaide pour une meilleure place des arts et de la culture dans les établissements scolaires