Après les élections municipales, les 338 militants RHDP et candidats indépendants présentent publiquement leurs excuses à Alassane Ouattara





apres-les-elections-municipales-les-338-militants-rhdp-et-candidats-independants-presentent-publiquement-leurs-excuses-a-alassane-ouattara


Militants du Rhdp certes, ils n’ont pas été désignés pour représenter le parti au pouvoir aux élections municipales du 2 septembre 2023. Cependant, ils se sont tout de même présentés en tant que candidats indépendants. Au nombre de 338, ils ont été suspendus par le parti.  Plusieurs mois après, ils ont décidé de présenter publiquement leurs excuses. C’était le mardi 9 janvier dernier, au siège du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à Cocody.

Les 338 militants et candidats indépendants RHDP sanctionnés, ont eu une rencontre avec le président du Directoire du RHDP, Haut Représentant du Chef de l'État, Gilbert Kafana Koné.

L'événement a été marqué par une déclaration exceptionnelle du collectif, exprimant des excuses profondes au président de République Son excellence Alassane Ouattara.

Au cours de cette réunion historique, le collectif des 338 militants et candidats indépendants sanctionnés ont marqué leur intérêt pour l'unité au regard des enjeux présidentiels de 2025. Représentant une masse électorale significative dans les différentes régions du pays, ces membres ont reconnu avoir désobéi aux consignes de la direction du RHDP lors de l'investiture des candidats du parti à la Rotonde de l'Hôtel Ivoire le 13 juillet 2023.

La Porte-parole du collectif, Traoré Adjaratou, a souligné que ce mardi 9 janvier 2024, restera un jour historique pour le RHDP, car marqué par un acte de réconciliation et d'humilité.

Selon elle, ces excuses publiques ont été motivées par le respect envers le président Alassane Ouattara et son leadership, incarnant l'esprit de paix, de pardon et de cohésion au sein du parti.

Aussi, la Porte-parole dudit collectif a sollicité la clémence du chef de l’Etat en vue de la levée totale des sanctions politiques et administratives.

Les excuses émises par les 338 militants et candidats indépendants ouvrent la voie à la réconciliation au sein du parti. Reste à voir comment le Président Alassane Ouattara répondra à ces excuses. 

 GZ

 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Le RHDP lance la révision de la Liste Électorale

Election à la CAF: Le Tribunal Arbitral du Sport ruine les espoirs d’Ahmad Ahmad