Côte d’Ivoire / Le PDCI réplique : "un tabouret n’est jamais éternel" (Député)





PDCI,Cadres unis-Cap 2020,Adi Isac,tabouret


Le député de la circonscription de Prikro, Isac Adi Kouamé, a appelé, vendredi, les jeunes cadres du Parti démocratique de Côte d’Ivoire à s’engager dans la politique, les rassurant que le pouvoir n'est pas éternel.

"Je vous encourage à vous engager dans la politique. Un tabouret n’est jamais éternel. Si tu m’arraches le tabouret aujourd’hui, je peux m’acheter une chaise demain", a déclaré Isac Adi, à l’occasion de la rentrée politique des Cadres Unis, cap 2020, une plateforme de jeunes cadres, partageant les idéaux du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition).

Depuis le congrès de Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir), le vice-président, Adama Bictogo, ne cesse de demander aux présidents d’Institutions qui ne sont pas membres de cette coalition de "libérer le tabouret".

Une condition qui a finit par emporter le désormais ex président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro qui a dû démissionner.

Récemment, Adama Bictogo est revenu à la charge en demandant à Ahoussou Jeannot, président du Sénat de clarifier sa position, estimant qu’on ne peut pas être RHDP le jour et PDCI le nuit.

Dans la foulée, Charles Koffi Diby, cadre du PDCI et président du Conseil économique et social a été nommé membre du Conseil politique du RHDP.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

La célébration de la femme est un devoir pour tout être humain (Hamed Bakayoko)

Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 24 juillet 2019