Divorce PDCI-RHDP : Guikahué révèle ce qui a tout gâté





Divorce pdci-rhdp,Guikahué


Le secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition)  Maurice Kakou  Guikahué, a révélé le point qui a enfoncé le divorce entre le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Maurice Kakou Guikahué qui s’exprimait vendredi, à l’occasion de la rentrée politique de Cadres unis-Cap 2020, une plateforme de jeunes cadres partageant les idéaux du PDCI, a indiqué que contrairement à ce que certains pensent, la question de l’alternance entre le PDCI et les autres partis membres du RHDP pouvait être négociée.

"On est en politique, on peut débattre de tout. Même l’alternance, on peut en discuter. Mais il y a un sujet à ne pas mettre à l’ordre du jour : la dissolution du PDCI. C’est la ligne rouge", a dit M. Guikahué, rapportant les propos qu’il avait tenu à une réunion du comité de haut niveau chargé de mener des réflexions sur la mise en place du parti unifié. 

Pour lui, il ne fallait pas mélanger les choses conjoncturelles aux structurelles. 
"Pour que le PDCI choisisse Ouattara comme candidat en 2015, ça, c’est conjoncturel. Mais dissoudre le PDCI c’est structurel", a-t-il expliqué.

Il a également pointé du doigt "ceux qui se disent PDCI Renaissance" pour n’avoir pas dit la Vérité au président Alassane Ouattara sachant que la base n’était pas préparée. 

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d'Ivoire : Message de nouvel an 2019 de Pascal Affi N’Guessan

Can 2019 : Le Bénin lance une pétition pour l’annulation du carton rouge de Khaled Adenon