Côte d’Ivoire/ Une fillette donnée en mariage à Sananférédougou mise dans une famille d’accueil (Préfet)





Côte d’Ivoire,Odienné,Une fillette donnée en mariage


Le préfet de Kaniasso, Coulibaly Seydou, a confié à l’AIP samedi, lors d’un entretien, qu’une fillette de neuf ans en classe de CM1, donnée en mariage forcé par ses parents à un habitant du village de Kotoula (Tienko), a été retirée du village et mise dans une famille d’accueil à Kaniasso pour la protéger et lui donner la chance de poursuivre ses études.

L’administrateur civil a dit avoir été informé des faits le 1er mai. “J’ai ordonné l’enlèvement de la fille, estimant que sa vie était en danger. Depuis le 1er mai, elle est à Kaniasso. Elle a été accueillie dans une famille d’accueil à Kaniasso. Nous avons instruit la gendarmerie dans le but diligenter une enquête pour déterminer les responsables de ce mariage forcé”, a indiqué le préfet.

Outre le cas de K.M., née le 10 juin 2009 à Sananférédougou, trois autres cas de mariage précoce et forcé de fillettes de la même classe seraient en cours.  et si rien n’est fait elles seront contraintes de mettre un terme à leurs études en raison des mariages précoces et forcés.

L’inspecteur de l’enseignement primaire et préscolaire de Kaniasso, joint au téléphone par l’AIP, a confirmé que les dispositions sont prises  pour réintégrer la fillette dès ce lundi, dans une classe à Kaniasso pour qu’elle termine l’année scolaire.

(AIP)

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Paquinou 2019 : ce qui se passe dans les gares routières

Ouattara : Mensonges, outrages et défis