Fortement critiqué pour son discours face au chef de l’État, Max Gradel parle à nouveau





fortement-critique-pour-son-discours-face-au-chef-de-letat-max-gradel-parle-a-nouveau

Max Gradel a fait une autre sortie pour se ressaisir



Porte-parole des Éléphants de Côte d’Ivoire, ce mardi 13 février 2024, devant le chef de l’État, Max-Alain Gradel n’a pas tardé à reprendre à nouveau la parole. Cette fois-ci, contrairement à son intervention de la matinée, il a remercié, sur les réseaux sociaux, les supporters des pachydermes ivoiriens, reconnaissant ainsi le rôle qu’ils ont joué dans le sacre des Éléphants à cette 34e Coupe d’Afrique des nations (CAN 2023).

Chers Amis

Chers Supporteurs de l’Equipe Nationale de Côte d’Ivoire

Ce matin, j’avais la lourde tâche de faire les remerciements de l’équipe Nationale au Président de la République.

Maintenant que je suis posé, j’ai décidé de m’adresser à vous.

A tous les supporteurs mazo,

J’ai lu dans un des commentaires la citation : Qui aime bien châtie bien (avec le sourire)

Vraiment, on a senti votre châtiment durant cette CAN.

Weh c’était dosé

Mais c’était de bonne guerre.

Parce qu’on a aussi senti tout votre amour lors de cette compétition.

Votre déplacement à l’hôtel après le match du Maroc nous a vraiment touchés.

Dans les stades, vos chants en chœur, à l’unisson, étaient juste magiques.

Vous nous avez donné l’envie, vous nous avez donné la force.

Je veux donc au nom de mes Coéquipiers, vous dire MERCI.

MERCI du fond du cœur à vous tous : Supporteurs, Artistes, Influenceurs, Journalistes, Religieux, Femmes, les Pépés, les Mémés, les Enfants,

Un clin d’œil aux communautés ivoiro-libanaises, marocaines, aux étrangers vivant en Côte d’Ivoire qui nous poussaient également.

Tous, vous avez donné tout son sens à l’idée de 12è homme.

Si bien que vous avez même comblé notre infériorité numérique contre le Mali à Bouaké. INOUBLIABLE.

Supporters Ivoiriens, y’a pas l’homme pour vous.

On ne vous remerciera jamais assez.

On n’oubliera jamais tout cet amour que vous nous avez manifesté.

Que Dieu vous bénisse abondamment.

Qu’il vous bénisse pour chaque prière que vous avez formulée à notre endroit.

Qu’il vous bénisse pour chaque cri, chaque chant que vous avez entonné pour nous pousser à aller de l’avant.

Cette coupe est la COUPE DE TOUS LES IVOIRIENS.

Ces médailles que nous avons sont aussi à vous.

(mais le djêh, c’est pour nous hein)

J’ai une pensée spéciale pour le Coach Faé.

Il a toujours su trouver les mots justes pour nous remobiliser.

Dans les vestiaires, il a fait un travail aussi bien technique que psychologique.

On sait tous que cette victoire a un goût particulier pour toi. Tu as dû arrêter ta carrière de joueur pour des problèmes de santé, et là venir remporter la CAN en tant qu’entraineur. C’est une bénédiction que Dieu t’a accordée. Et cela a aussi été une bénédiction pour nous dans les vestiaires et même sur le terrain.

A Guy DEMEL également, big up à toi.

A tous les autres membres du staff technique…

Sans oublier tous nos disparus parmi lesquels des supporteurs, et nos regrettés Cheick Tioté (vainqueur de la CAN 2015), Sidy Diallo (ex président de la FIF) et Mamadou Keita (ex manager général de la sélection),

Que Dieu bénisse notre beau et Cher pays.

En lecture en ce moment

Agriculture : des femmes du vivrier seront honorées ce samedi à Yopougon

Assimi pris au piège