MUGEF-CI : un réseau de femmes institutrices s’engage à promouvoir les actions du Conseil d’administration





mugef-ci-un-reseau-de-femmes-institutrices-sengage-a-promouvoir-les-actions-du-conseil-dadministration

Paul Gnogbo peut compter sur ces femmes pour vulgariser davantage ses actions à la tête de la MUGEF-CI



Une délégation du Réseau des dynamiques institutrices de Côte d’Ivoire (REDICI), conduite par sa présidente, Emma Diabagaté, s’est rendue mercredi 14 février 2024, au siège de la Mutuelle des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (MUGEF-CI) en vue de sacrifier à la traditionnelle présentation de vœux du nouvel an aux membres du Conseil d’Administration et du Comité de Contrôle.

Elle a saisi l’occasion pour manifester son attachement au Conseil d’Administration et à son président, qui, selon la présidente, a été « à leurs côtés chaque jour sans discontinuité » non sans saluer le travail abattu par le PCA de la MUGEF-CI en peu de temps.   

Tout en relevant les qualités de Paul Gnogbo, président du Conseil d’administration de la MUGEF-CI, Emma Diabagaté a fait savoir que c’est grâce à lui que son réseau, le REDICI, a vu le jour, parce que, a-t-elle justifié, « il fallait une organisation nationale des institutrices afin de contribuer non seulement à leur épanouissement, mais aussi de les amener à mettre en valeur leurs compétences en les mettant en lumière ».

Aussi, a-t-elle pris  et engagement : « Nous venons occuper notre place à vos cotés pour vous accompagner dans tous vos projets, faire face aux difficultés avec vous et relever tous les défis auxquels vous serez confrontés ».

En retour, le PCA Paul Gnogbo s’est réjoui de la démarche et de la confiance que ce réseau de femmes institutrices ont placé en lui avant de se féliciter des progrès enregistrés depuis son accession à la tête du Conseil d’Administration de la MUGEF-CI. Il s’agit notamment de la bonification de la liste des médicaments remboursables qui est passé de 2013 à 7 000 médicaments, de la suppression des produits optionnels discriminatoires, de l’organisation de bilan de santé gratuit pour un peu plus de 10 000 fonctionnaires. Il n’a pas manqué de souligner que la mutuelle va très bientôt faire don de dialyseurs à l’Etat de Côte d’Ivoire pour la prise en charge des fonctionnaires malades de l’insuffisance rénale. Le REDICI revendique 18.000 membres et sympathisantes, note-t-on.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

La nouvelle loi sur l’affiliation protège l’enfant et la mère (Ministre)

Ligue 1 (2e journée en retard) : Le WAC tient l’Africa Sports en échec