Journée mondiale de la radio : la 13e édition célébrée sous les couleurs de la numérisation





journee-mondiale-de-la-radio-la-13e-edition-celebree-sous-les-couleurs-de-la-numerisation

Une vue des personnalités présentes à la journée mondiale de la radio à Abidjan



L'Union des radios de proximité de Côte d’Ivoire (Urpci) a célébré, le jeudi 15 février 2024, à la Maison de la presse au Plateau, la 13e édition de la journée mondiale de la radio, autour d’un panel qui avait pour thème : «  Radio : un siècle d’information, de divertissement et d’éducation ». C'était en présence de Mme Agnès Kraidy, représentante du ministre de la Communication, du représentant de l’Unesco Oumar Diop et de plusieurs illustres invités.

Au cours de cette cérémonie, les panélistes ont, à tour de rôle, parlé de l’importance de la viabilité de la radio, à l’ère du numérique. «Les radios s’approprient des opportunités qu’offre le numérique. Aujourd’hui, nous devons nous adapter au numérique pour atteindre nos objectifs», a expliqué Thierry Gnianzou, animateur d’une radio de proximité à Sikensi. 

Jean-Claude Bayala, ancien journaliste à Radio Côte d’Ivoire, est pour sa part revenu sur les attentes des auditeurs. Il recommande aux radios de proximité de piocher tout ce qui intéresse les populations afin de satisfaire leur audimat. « Il y a un contenu qu’il faut vendre. Ce contenu tourne autour des sujets d’éducation, d’information, de divertissement et de culture. Il faut aider les radios à satisfaire les attentes des auditeurs», a-t-il lancé.

Puis, Marie-Catherine Koissy, directrice de Cocody FM, a souligné l’apport du digital dans le développement de la radio de nos jours. Selon elle, il s’agit de faire le choix qualitatif, de passer au numérique et à la totale digitalisation si l’on veut être opérationnel.

«La radio, 60 ans après ou même 100 ans plus tard, garde toute sa puissance. Elle a su s’adapter aux évolutions technologiques et s’écoute en ligne. Les décennies s’écroulent dans un monde en perpétuel mouvement. La radio reste un média d’excellence, malgré les défis en matière d’audience», a déclaré Agnès Kraidy. 

Pour sa part, Oumar Diop a notifié que le numérique apporte des solutions mais qu’il reste encore des défis à relever pour les radios.

Les lauréats des prix « Radio amie des enfants », « Les oscars de la radio » et « Pape Diouf» ont été récompensés au cours de cette cérémonie.

E. A

 

 

En lecture en ce moment

Etats-Unis: L'ancien président Barack Obama dénonce la mort de George Floyd

Mondial 2022 : le Cameroun tient la Serbie en échec grâce à un immense Vincent Aboubacar