Quipux : une semaine maximum pour l’obtention du permis de conduire (DG)





quipux-une-semaine-maximum-pour-lobtention-du-permis-de-conduire-dg

Le DG de Quipux Afrique posant avec le personnel du Groupe Mayama Edition



Invité de la tribune "Au coeur du débat" du Patriote, la 1ère pour l’année 2024, tenue ce jeudi 22 février 2024, au siège du quotidien, Le Patriote, le directeur général de Quipux Afrique Ibrahima Koné a fait savoir qu’il faut entre 72 heures et une semaine pour les pétitionnaires du permis de conduire pour entrer en possession de leur sésame.

« Aujourd’hui, nous sommes entre 72 heures et une semaine pour l’obtention du permis de conduire », a signifié M. Koné précisant qu’au début du projet, le délai maximum était de 24 heures. C’est-à-dire, a-t-il expliqué : « Lorsque vous entrez dans le centre et que vous avez toute la documentation, à jour, ce même jour, vous recevez votre permis de conduire ».

Au début de ce processus, il y a les auto-écoles qui sont interconnectées à la base de données, qui font la préinscription des candidats en ligne. Ensuite, ce même candidat passe l’examen théorique et pratique, et à l’issue de ces deux examens, il se présente dans un centre de gestion intégré pour l’obtention de son permis de conduire. Mais il s’est avéré dans le processus qu’on avait besoin d’un petit délai pour faire de vérifications complémentaires, a-t-il justifié.

« C’est ce qui nous a emmené à rallonger ce délai. A le faire passer de 72 heures à entre 72 heures et une semaine pour la délivrance du permis », a-t-il expliqué.

Se prononçant sur le permis à points, le directeur a révélé que, le nombre total de point retiré de mars à décembre 2023 est de 28 625 pour 8 607 permis concernés. Ajoutant qu’à ce jour, 91 permis sont invalides, c’est-à-dire ces permis ont leur solde totalement épuisé.

Sur ces retraits de points, 80 % sont des voitures particulières. Quand près de 1200 retraits concernent les transporteurs, notamment les camionnettes, les autobus.

Pour ceux qui se sont vu retiré des points, le directeur Afrique de Quipux assure qu’ils peuvent faire des réclamations.

« Les populations ont des recours. Elles ont la possibilité lorsqu’elles ne sont pas convaincues d’une infraction, de faire une réclamation. Vous avez la possibilité de vous rendre physiquement dans un des centres pour demander votre formulaire de réclamation », a-t-il fait savoir, ajoutant que sur 5 573 réclamations reçues, sa société a traité 3 784.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Comité de normalisation pour la Fif : Me Roger Ouegnin (Asec Mimosas) se prononce

Mamadou Touré à propos de la fuite de conversation téléphonique : « Nous allons donner une suite à cette affaire… »