Le CEPICI présente un bilan positif de l'année 2023 et des ambitions prometteuses pour 2024





le-cepici-presente-un-bilan-positif-de-lannee-2023-et-des-ambitions-prometteuses-pour-2024

photo de famille des participants à la présentation



Le nombre d'entreprises créées en Côte d'Ivoire a connu une croissance remarquable de 6% en 2023, passant de 23 940 en 2022 à 25 429, selon les chiffres communiqués par la directrice générale du CEPICI, Solange Amichia, lors de la conférence du bilan des réalisations 2023 tenue le jeudi 22 février 2024 au Plateau.

Dans son exposé, la directrice générale a attribué cette croissance à la simplification des formalités administratives pour la création d'entreprises. Le Guichet unique de formalités d'entreprises (GUFE) a joué un rôle crucial en réduisant le nombre de démarches et le délai nécessaire pour créer une entreprise en Côte d'Ivoire. « Il est désormais possible de créer une entreprise en seulement 6 heures ».

 « Le nombre d'emplois déclarés a baissé de 17%. Le nombre de sociétés créées par jour est passé de 13 à 101 sociétés», a-t-elle précisé.

Elle a aussi indiqué que les efforts du CEPICI ont permis d'attirer davantage d'investissements avec, «1 000,15 milliards FCFA d'investissements agréés en 2023 contre 742 milliards FCFA en 2021, soit une progression de 35% ».

Les secteurs les plus attractifs pour les investisseurs en 2023 sont l'industrie (52,20%), les services (46,90%) et le secteur agricole (0,90%).

Pour l'année 2024, le CEPICI ambitionne de poursuivre ses efforts pour améliorer le climat des affaires en Côte d'Ivoire et attirer davantage d'investissements privés. Parmi les actions prioritaires, le CEPICI prévoit de : « déployer la phase 2 du Guichet Unique des Formalités d'Entreprises (GUFE) afin de simplifier davantage les procédures de création d'entreprise, mettre en œuvre la nouvelle stratégie nationale d'attractivité des investissements, renforcer la collaboration avec le secteur privé pour identifier les opportunités d'investissement et lever les obstacles à l'investissement. Le CEPICI est convaincu que ces actions permettront à la Côte d'Ivoire de devenir une destination encore plus attractive pour les investisseurs privés et de contribuer à la croissance économique du pays » a-t-elle déclaré.

D.B

 


Partarger cet article

En lecture en ce moment

Sécurité sous régionale : un centre de traitement des informations policières ouvert à Abidjan

Conseil des ministres : Ouattara souhaite voir se pérenniser le climat de paix qui a prévalu durant la CAN