Opération de déguerpissement : une communauté atchan exige le départ de Cissé Bacongo





operation-de-deguerpissement-une-communaute-atchan-exige-le-depart-de-cisse-bacongo

Le Collectif ATCHAN GOTO FÉ réclame la démission de Cissé Bacongo à la tête du District d'Abidjan



Un collectif de jeunes hommes, femmes et enfants atchan s'est rassemblé mercredi 6 mars 2024 à Lokodjro pour exiger la démission du ministre-gouverneur Ibrahim Cissé Bacongo de la tête du District d'Abidjan.

Ils ont exprimé leur ressenti à travers des inscriptions sur leurs tee-shirts : « Cissé Bacongo, laisse la place aux Atchan ! » ou sur des pancartes : « Cissé Bacongo, il faut laisser le poste de gouverneur du district d’Abidjan aux Atchans ! ».

« Nous réclamons la démission de M. Ibrahim Cissé Bacongo », a déclaré Annick Koutouan, porte-parole du collectif Goto fé, un mouvement apolitique issu de la communauté atchan.

«Nous considérons cette nomination comme une trahison à l’encontre du peuple Tchaman. Le gouvernement annonce que les districts seront gérés par des cadres ayant une proximité avec les populations et étant originaire de ces localités. Depuis feu Henry Konan Bedié jusqu’à l’arrivée du président Laurent Gbagbo, la nomination du nouveau gouverneur se faisait sur consultation et par consensus. Il ne s’agit ni de xénophobie, ni tribalisme mais un appel à la reconnaissance à la morale politique. Nous ne reconnaissons pas Cissé Bacongo comme chef suprême des 63 villages du District d’Abidjan. Que le gouvernement tienne compte de l’histoire des peuples avant d’agir », a-t-elle ajouté.

 D.B

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Congrès du RHDP Unifié / Charles Lago Donwahi (Délégué général de Concorde en France) : « Celui qui n’est pas avec nous s’écarte de la sagesse »

Région du Béré : le ministre Moussa Dosso fait don de 15 millions de sucre et de lait