Revue de presse : Dogbo Blé Charge Philippe Mangou, le RHDP pour une autre candidature de Ouattara en 2025





revue-de-presse-dogbo-ble-charge-philippe-mangou-le-rhdp-pour-une-autre-candidature-de-ouattara-en-2025


Le général Bruno Dogbo Blé, ex-commandant de la garde républicaine sous Laurent Gbagbo, n’a pas été tendre avec le général Philippe Mangou, chef d’état-major des armées à la même période. Il a révélé que ce dernier « a fui pendant la guerre ». En fin de semaine, des militants du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) ont appelé le président Alassane Ouattara à rempiler pour un autre mandat en 2025. Ces deux actualités phares ont naturellement fait la une des journaux ivoiriens.

Depuis son village natal, Loboguiguia, dans la région du Haut-Sassandra, où il s’est rendu après 13 années de prison, pour une cérémonie de purification, le général Bruno Dogbo Blé a fait d’importantes révélations sur le rôle de son chef d’alors, Philippe Mangou. Révélations reprises par la presse, ce lundi 18 mars 2024. « Retour sur la crise post-électorale / Dogbo Blé Charge : on faisait la guerre, Mangou a fui », titre La Voie originale. Ce quotidien est suivi par la Dernière heure Monde qui barre en manchette : « Dogbo Blé charge lourdement Philippe Mangou ». Soir Info dit sensiblement la même chose : « Dogbo Blé Charge Mangou ». Le Jour Plus et l’Inter considèrent qu’ « après sa sortie de prison : Dogbo Blé règle ses comptes à Philippe Mangou ».

L’autre actualité qui a retenu l’attention des quotidiens ivoiriens, est l’appel au président de la République à être le candidat du RHDP à l’élection présidentielle de 2025. Sur le sujet, c’est celui de la ministre Anne-Désirée Ouloto, lancé depuis Bangolo, qui a été abondamment relayé. Le Patriote rapporte : « On continue avec Ouattara en 2025 ». Abidjan 24 va plus loin en barrant sa une avec « le président Ouattara va continuer…, il n’y aura rien ». Même son de cloche du côté de L’Essor ivoirien : «  Ouattara ne bougera pas en 2025 ». La présidente du Conseil régional du Cavally n’est pas la seule à souhaiter que le président Ouattara brigue un autre mandat. Blé Guirao, secrétaire national du RHDP à la mobilisation, se confiant à RHDP News, a tenu le même discours : « Alassane Ouattara, notre candidat naturel ». Au même quotidien, la députée Mariam Traoré, de retour de New York, a dit la même chose : « Je souhaite que le président Ouattara soit candidat ».

Pendant ce temps, à Korhogo, un fait inhabituel s’est produit. Et c’est Soir Info qui en parle : « En plein poste de contrôle, des gendarmes envahis et battus par des porteurs de masque ».

À l’étranger, les Ivoiriens Oumar Diakité et Datro Fofana ont été décisifs, ce weekend, en marquant pour leurs équipes respectives, fait remarquer Super Sport.

Après leur troisième trophée de coupe d’Afrique des nations, remporté à domicile, les Éléphants de Côte d’Ivoire feront leur première sortie officielle, en match amical, le 23 mars 2024, en France, contre le Bénin. Tout en souhaitant bonne chance à l’équipe nationale ivoirienne, pressecotedivoire.ci donne rendez-vous à ses lecteurs, lundi prochain, pour une autre revue de presse.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Journée internationale de la Femme : ce qu’il se passé entre Félix Tshisekedi et les Femmes d'exception du Congo

Grand Prix international des femmes leaders : Le RIFel reconnaît le mérite de 25 femmes africaines