Ramadan 2024 : au nom d’Alassane Ouattara, Ali Badarah Konaté comble les musulmans aveugles de Côte d’Ivoire





ramadan-2024-au-nom-dalassane-ouattara-ali-badarah-konate-comble-les-musulmans-aveugles-de-cote-divoire

Ali Badarah Konaté aux cotés des aveugles musulmans pour rechercher des bénédictions



Le conseiller économique et social, et président du mouvement Nouvelles Énergies LRD, Ali Badarah Konaté, a procédé au lancement de la 8é édition de la Solidarité Ado Tour, couplé à la 4e édition du Sounankari AGC, le samedi 23 mars 2024 au siège de la Communauté musulmane des aveugles de Côte d'Ivoire, situé non loin de l'Institut des aveugles de Yopougon. A cet effet, il a offert, au nom du président Alassane Ouattara, plusieurs tonnes de vivres et de non-vivres accompagnées d'une enveloppe aux membres de ladite communauté. Un acte fort apprécié par les membres de cette communauté, au vu des nombreuses bénédictions proférées à l’endroit des donateurs.

« C’est un sentiment de joie qui nous anime. En cette période de Ramadan, mois de partage et de solidarité, voir des membres du gouvernement arriver vers nous, en la personne de notre frère Badarah, c’est vraiment une joie immense pour notre communauté. Ce qui me réjouit, c’est une constance. Depuis de nombreuses années, notre frère ne nous a pas oubliés, il est là chaque année pour nous. Nous lui disons merci et que le bon Dieu continue de le rehausser. Il est venu au nom du président de la République, nous lui disons merci également pour tout ce qu’il fait pour notre communauté », a soutenu Bamba Singo, président de la Communauté musulmane des aveugles de Côte d’Ivoire.

De son côté, Ali Badarah Konaté, a fait savoir que cette action s’inscrit dans la vision du président Alassane Ouattara, mais également dans la continuité des actions de feu Amadou Gon Coulibaly : « Nous sommes dans un mois de pénitence et de partage et le projet de société du président, c’est une Côte d’Ivoire solidaire, ce qui veut dire que la solidarité doit être au centre de toute action. Nous sommes à la 8e édition d’une action que nous avons initiée avec la bénédiction du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly. Ce n’est pas parce qu’il n’est plus là que nous n’allons pas continuer ses œuvres. Donc nous sommes dans la perpétuation de la philosophie sociale du Premier ministre, Amadou Gon, qui s’enracinait dans la vision du président Alassane Ouattara ».

GZ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Gagnoa/ La maternité de Dahipa-Kehi ouvre ses portes ce vendredi

Démolition à Yopougon Gesco : la Municipalité de Yopougon se désolidarise de « cette action unilatérale du Ministre-Gouverneur »