Présidentielle 2025, les chefs traditionnels rassurent Gbagbo : « Ici, à Agboville, vous n’avez pas besoin de faire campagne »





presidentielle-2025-les-chefs-traditionnels-rassurent-gbagbo-ici-a-agboville-vous-navez-pas-besoin-de-faire-campagne

Gbagbo peut déjà compter sur les têtes couronnées d’Agboville pour l’élection présidentielle de 2025



Le président du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI), Laurent gbagbo, s’est rendu samedi 6 avril 2024 à Abgoville dans le cadre de la 2e édition de la Fête de la Renaissance de son parti.

A cet effet, il a rencontré les chefs traditionnels du département d'Agboville et les chefs de quartier, avec à leur tête, Nanan Adolphe Edi Ekissi, chef de terre d'Agboville, chef du village d'Agbandjé et président de la mutuelle des chefs de tous les villages de la commune d'Agboville et leur a dit ses remerciements pour avoir effectué le déplacement depuis leur différents villages pour assister à la fête.

Pour Laurent Gbagbo, cette rencontre avec les chefs est une exhortation à la jeunesse à avoir du respect vis-à-vis des anciens.

En retour, Nanan Adolphe Edi Ekissi a souhaité la bienvenue au président Laurent Gbagbo et a exprimé le soutien de ses pairs d'Agboville à sa candidature à l'élection présidentielle de 2025.

« Nous avons appris avec joie que vous êtes candidat en 2025. Nous prions le seigneur pour que votre candidature soit retenue. Ici à Agboville, vous n’avez pas besoin de faire campagne. D’ailleurs, votre fille qui est ma fille, Fleur Aké M’Bo, qui fait trembler tous les pouvoirs à Agboville, est avec vous. Président, sachez que nous sommes avec vous, le peuple Abbey est avec vous, le peuple de l’Agnéby-Tiassa est avec vous », a rassuré le gardien des us et coutumes.

Mais avant, Nanan Ekissi a exprimé sa joie de revoir le président Gbagbo en bonne santé. « Monsieur le président, nous sommes heureux que vous soyez là aujourd’hui à Agboville. Nous vous retrouvons jeunes et nous en sommes contents. Nous pensions que nous trouverons un homme avec des difficultés à marcher, mais nous voyons le contraire. Cela nous réjouit », s’est-il exclamé.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

FPI : Pascal Affi N’Guessan perd un proche collaborateur

Présidentielle en Côte d'Ivoire: Alassane Ouattara, le dernier round