Le président du Gabon, le général Brice Oligui Nguema plaide auprès de Ouattara pour la levée des sanctions de l’Union africaine





le-president-du-gabon-le-general-brice-oligui-nguema-plaide-aupres-de-ouattara-pour-la-levee-des-sanctions-de-lunion-africaine

Le général Brice Oligui Nguema sollicite les bons offices du président Ouattara pour la levée des sanctions de l’Ua contre le Gabon



Le président de transition gabonaise, le général Brice Oligui Nguema en visite d’amitié et de travail de 72 heures en Côte d’Ivoire a été reçu jeudi 11 avril 2024, au Palais présidentiel par le président Alassane Ouattara.

Au sortir de cette audience, le chef de l’Etat gabonais, parvenu au pouvoir le 30 août 2023 après le renversement du président Ali Bongo a plaidé auprès du président ivoirien, son ainé pour la levée des sanctions de l’Union africaine.

Au lendemain du putsch, le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine a décidé de suspendre immédiatement la participation du Gabon de toutes les activités de l'organisation, de ses organes et institutions, rappelle-t-on.

« J’en ai profité pour lui (Alassane Ouattara) faire le point, le compte rendu des avancées du dialogue actuel à Libreville dont il est très favorable du travail accompli. Eu égard à ce qui précède, je sollicite l’appui de mon ainé ici présent afin de plaider pour la levée des sanctions de l’Union africaine qui pèsent sur le Gabon », a déclaré le général Brice Oligui Nguema.

Les deux hommes ont évoqué le renforcement d’une coopération sud-sud qui passe, selon lui, par l’ouverture du marché gabonais aux entreprises ivoiriennes dont l’expertise dans divers domaines est avérée.

Il a en outre salué le président Ouattara pour ses efforts consentis en termes d’infrastructure qui a changé  le visage de la Côte d’Ivoire pour le bien-être des Ivoiriens.

Le président Ouattara de son côté dit suivre avec un grand intérêt l’évolution de la situation au Gabon et se félicite des efforts déployés par  les nouvelles autorités gabonaise pour retourner à la normalité constitutionnelle.

« Je dois dire que nous apprécions le climat apaisé qui est donc la situation actuelle du Gabon. A cet égard, je voudrais vous réitérer mes félicitations pour la convocation du dialogue national inclusif auquel nous souhaitons plein succès dans l’intérêt du peuple frère gabonais », a dit Alassane Ouattara, assurant son hôte de la disponibilité de la Côte d’Ivoire à être aux côtés du Gabon pour offrir ses conseils et partager avec lui, son expérience et les valeurs de paix, de concorde et de cohésion qui nous anime tous les deux.

« Je réaffirme la disponibilité de mon pays à œuvrer de concert avec le Gabon au renforcement des relations historiques d’amitié, de fraternité et de coopération entre nos deux pays pour le bénéfice mutuel des peuples gabonais et ivoiriens », a assuré le président ivoirien.

S’agissant de la coopération bilatérale, a ajouté Alassane Ouattara, les deux pays se sont engagés à intensifier davantage les échanges économiques et commerciaux, notamment dans les secteurs agricoles, miniers et énergétiques.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Éliminatoires Can 2019/ Deux ivoiriens dans l'équipe de la Guinée pour affronter la Côte d'Ivoire

Show-biz : Josey hausse le ton, Serey Dié calme le jeu