Divo : les populations expriment leur reconnaissance au ministre Amédé Kouakou pour les infrastructures réalisées





divo-les-populations-expriment-leur-reconnaissance-au-ministre-amede-kouakou-pour-les-infrastructures-realisees

Les populations de Divo dans toute leur composante sont sorties nombreuses pour exprimer leur reconnaissance à Amédé Kouakou



La cinquantaine de bâches dressées ce samedi 13 avril 2024 dans la cour de la mairie de Divo, s’est avérée insuffisante pour abriter la marée humaine qui y a effectué le déplacement pour prendre part à la cérémonie de reconnaissance et d’hommage de la localité au ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Amedé Koffi Kouakou, président du conseil régional du Lôh Djiboua. Reconnaissantes des nombreux bienfaits, des réalisations d’infrastructures, d’assistance sociale de leur ex-maire, les populations de Divo, dans toutes les composantes, ont pris rendez-vous ce jour pour célébrer leur leader. Les ministres Jacques Assahoré et Serey Doh, des délégations de l’Association des cadres du centre pour le développement (Accd-Rhdp), des structures sous tutelle de son département ministériel (Lbtp, Fer, Ageroute), des convois des autres départements du Lôh Djiboua, de Toumodi et de plusieurs autres localités du V-Baoulé, se sont joints aux peuples Djiboua fortement mobilisés pour témoigner dans une ambiance chaleureuse, fraternelle et conviviale leur infinie gratitude et reconnaissance à celui qui, en dix ans de gestion de la mairie de Divo, aura donné un visage des plus reluisants à leur cité.

Ému face à tant de mobilisation et de reconnaissance de ses frères et sœurs, le ministre Amedé Kouakou a exprimé son bonheur de jouir d’un tel amour. Il a surtout témoigné que cette embellie de la commune du Divo a été possible grâce à l’implication de feu le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et le président de la République Alassane Ouattara. L’élu local a indiqué au peuple Djiboua que le mot d’ordre de 2025 reste le même qu’en 2020. « Toute politique est impulsée par le président de la République. Nous, nous connaissons une seule personne. C'est Alassane Ouattara. Pour 2025, nous sommes derrière Alassane Ouattara. Le chemin qu'il nous indiquera, on suivra ce chemin dans le Lôh Djiboua. Et j'invite tous les cadres de l'Accd-Rhdp qui sont venus être avec nous pour suivre l'indication que le président Alassane Ouattara nous indiquera. En tout cas, nous sommes avec lui. Parce qu'on sait qu'avec lui, la Côte d'Ivoire gagne et gagnera toujours », a-t-il martelé.

Bien avant lui, les porte-paroles de la chefferie traditionnelle et religieuse, de la jeunesse, des femmes qui se sont succédé au pupitre, ont témoigné que depuis le 21 avril 2013, date de son élection à la mairie de Divo, Amedé Kouakou, avec sa grande vision, a opéré une transformation significative à la ville. Les questions de voirie, de l’électrification, de l’hydraulique, de l’éducation, de la sécurité, de la cohésion sociale et du vivre ensemble ont été abordées et traitées avec dextérité pour le bonheur des Divolais. Dorcas Ablé, 3e adjoint au maire de Divo, présidente du comité d’organisation, a soutenu que le ministre Amedé Kouakou mérite d’être célébré par le peuple Djiboua, car a-t-elle justifié, « c’est un grand inspirateur, un grand transformateur et bâtisseur à l’image du président de la République Alassane Ouattara ».

Le chef de canton André Bobi Naukanan, porte-parole de la chefferie, n’a pas soutenu le contraire. Il a reconnu au célébré du jour, les qualités d’un grand homme exceptionnel, un homme de conviction et de foi. Il a fait savoir qu’après ses dix ans à la tête de la mairie de Divo, Amedé Kouakou a changé le nom de la ville. « Désormais, c’est Divo goudron, Divo Lumière (…). Divo a fière allure. Partout le développement socio-économique, culturel, sportive; le vivre ensemble se vit aujourd’hui à Divo. Le peuple Djiboua te restera à jamais reconnaissant. Amedé aujourd’hui, c’est notre lumière. Dieu nous l’a donné pour éclairer Divo et  nous guider là où nous devons aller (…) ». Le chef canton a tenu à remercier le président Alassane Ouattara pour sa grande confiance en leur fils Amedé Koffi Kouakou. « Merci à SE Alassane Ouattara parce que c’est lui qui nous a permis d’avoir Amedé Koffi Kouakou. Là où il est, c’est grâce à Ado. Merci président ».

Le maire Ali Touré a rendu un vibrant hommage à son mentor. « Vous êtes un faiseur d’homme, un homme proche de sa population dans le bonheur comme le malheur. Vous êtes un homme qui pardonne. Vous êtes un rassembleur. Vous êtes notre trait d’union à Divo », a-t-il relevé avant de déclarer : « Je puis vous rassurer que nous nous tenons à votre disposition pour les différentes échéances électorales à venir ».

La fédérale des associations et organisations féminines de Divo, Mme Elisabeth Assouan, au nom de ses sœurs, a reconnu à l’ex-maire de Divo, l’impact de la portée socioéconomique de ses actions.  « Vous avez toujours été l’ange gardien du Lôh Djiboua car en dehors de votre pouvoir de bâtisseur, votre générosité a permis de soutenir des familles dans la déstresse, d’envoyer des enfants à l’école. Peu importe la situation, vous êtes là pour vous préoccuper du bonheur de tout un chacun. En ce grand jour, les femmes de Divo vous disent merci d’avoir rendu notre vie meilleure et plus agréable à vivre. Vous pouvez compter sur nous avec nous pour toutes les batailles à venir pour le bonheur de Divo, du Lôh Djiboua et la nation entière ».

Pierre Lobouet Beugré, porte-parole de la jeunesse, a témoigné que cette frange  reste infiniment reconnaissante au ministre Amedé Kouakou pour sa politique d’insertion socioprofessionnelle efficace. « A l’image du président Alassane Ouattara à qui nous rendons un vibrant hommage, la jeunesse vous dit merci pour cette ville lumineuse et éclatante de Divo réalisée en dix ans. Monsieur le ministre, vous êtes un modèle, une lumière, une référence, un catalyseur, un monument. Avec vous, l’heure n’est plus au discours mais aux actions concrètes. Sachez compter sur le soutien indéfectible de la jeunesse du Lôh Djiboua. Divo devant, nous irons jusqu’au bout avec vous monsieur le ministre », a-t-il pris l’engagement au nom de ses camarades qui l’ont approuvé par des cris d’adhésion.

Source : SERCOM

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Nomination des membres du directoire du RHDP : Ouattara ignore Duncan, Ahoussou et Charles Diby

Presse : Samba Koné, nommé nouveau président de l’Autorité nationale de la presse