Fonds de prévoyance des eaux et forêts : bilan positif pour ses deux premières années d’exercice





fonds-de-prevoyance-des-eaux-et-forets-bilan-positif-pour-ses-deux-premieres-annees-dexercice

Les membres du bureau du Fonds de prévoyance des eaux et forêts




Le bureau du  Fonds de prévoyance des eaux et forêts (FPEF) était en assemblée générale ordinaire le samedi 20 avril 2024, au Lycée professionnel hôtelier de Yamoussoukro pour dresser le bilan de ses deux premières années d’exercice, nus informe un communiqué issu de la rencontre.

« Le bilan est très positif. Certes, on a commencé avec quelques difficultés, mais après, vu l’engouement et la mobilisation des agents techniques des eaux et foret et du l’engagement du directeur général des eaux et forêts que nous tenons à saluer, le fonds a réussi à se mettre en place et les prestations ont commencé au profit des bénéficiaires », a tenu à relever le Président du conseil d’administration du fonds, le Capitaine Alidjou Touré.

Il a par la suite, selon la note, présenté les perspectives pour les années à venir. Ce sont entre autres, la mise en place « d’autres produits plus alléchants pour permettre le bien-être social des agents techniques des eaux et forêts ». Sans oublier le projet de construction de l’hôpital des eaux et forêts avec toutes les commodités et spécialités ainsi qu’un plateau technique de qualité. « Nous pensons que si tout va bien, d’ici la fin de l’année 2024, les eaux et forêts auront leur centre médical équipé,», a-t-il assuré.

Le Directeur général du FPEF, Allé Didier Stanislas a indiqué pour sa part, que la structure qu’il dirige est en train de grandir, grâce à ses membres et surtout à la volonté du ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba.

L’assistant du directeur régional des eaux et forêts de Yamoussoukro, le lieutenant-colonel Yéo Lacina, a, quant à lui, invité chacun à rejoindre le fonds de prévoyance des eaux et forêts. « Nous avons besoin de cette mutualité pour être en bonne santé et pour reboiser notre pays et atteindre le taux de 30% de couverture forestière que le ministre Laurent Tchagba attend depuis très longtemps », a-t-il insisté.

Mis sur les fonts baptismaux le 28 mars 2022, le Fonds de prévoyance des eaux et forêts (FPEF) est une mutuelle qui œuvre pour les intérêts des forestiers aussi bien au plan professionnel que social.

Solange ARALAMON

 


En lecture en ce moment

La Saga des Pros : Serge Aurier rend hommage à Arafat dj, Nicolas Pépé toujours muet

L’opposition répond à Hamed Bakayoko : "Les menaces et autres intimidations ne sauraient freiner (notre) marche "