Hommage: La gendarmerie nationale reconnaissante à son Premier tambour major





Gendamerie


Décédé le lundi 20 juillet dernier à l'hôpital général de Marcory, le maréchal des logis (MDL) Moussa Diarrassouba, Premier tambour major de la gendarmerie ivoirienne  a été inhumé ce vendredi 24 juillet.
Bien avant l'ultime séparation, une cérémonie d'hommage funèbre a été organisée  à la place d'armes du camp militaire d'Adjamé-Agban.
Il s'agissait, selon le Général de division Alexandre Apalo, par ailleurs  commandant Supérieur de la gendarmerie, de rendre un vibrant hommage à ce serviteur de l'état qui a fait vibrer les ivoiriens pendant toutes ses années de service,  en dirigeant la musique lors des cérémonies officielles et les défilés de commémoration de l'indépendance.
"On ne peut pas parler de la musique de la gendarmerie ivoirienne sans parler du MDL Moussa Diarrassouba, car il a marqué de  son empreinte ce corps, au point où il arrachait des applaudissements au président Houphouët Boigny,  à  l'époque. Il était important que nous lui rendions cet hommage qu'il a amplement mérité ", a t-il affirmé dans son allocution. 
Il a saisi l'occasion pour annoncer  que désormais, les dinausores de ce corps de l'armée seront célébrés à travers des manifestations dédiées.
Avant lui, l'adjudant-chef  Ahoré Akaffou a parlé  de l'illustre disparu comme un serviteur qui a aimé son métier et sa nation.
Le défunt a été élevé,  à  titre posthume, au rang de chevalier dans l'ordre du mérite national. Une distinction qui vient compléter celle déjà reçue en 2017 et une enveloppe de trois (3) millions a été  offerte à la famille.
Le MDL Moussa Diarrassouba, né en 1938 est entré à la gendarmerie nationale le 11 avril 1960. Il a pris sa retraite le 31 décembre 1993. Il est père  de 14 enfants parmi lesquels le MDL Chef Inza Diarrassouba, actuellement tambour major de la gendarmerie.
Solange ARALAMON 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Après le succès de l’opération du cœur du roi du Maroc dans son pays, Mamadou Koulibaly: "Moi Président, nous allons tous nous soigner ici "

L'armée malienne lance une vaste offensive antijihadiste dans le Centre