Littérature : « Abidjan Nid d’artistes », un hommage à la vitalité culturelle





litterature-abidjan-nid-dartistes-un-hommage-a-la-vitalite-culturelle

La ministre de la Culture et de la Francophonie, et certaines personnalités ont marqués de leur présence à la cérémonie de dédicace de l’œuvre « Abidjan Nid d’artistes »



A l’instar de deux précédentes ouvrages dédiés à Casablanca et Dakar, « Abidjan nid d’artistes », est une promenade émotionnelle à travers une métropole enchanteresse et inspirante, vue et vécue par plus de 80 artistes et intellectuels de la scène culturelle contemporaine, ivoirienne et africaine.

Cet ouvrage de 368 pages, édité chez Malika éditions, est écrit par Célestin Koffi Yao et préfacé par l’écrivaine Véronique Tadjo, a été présenté lors d’une cérémonie de dédicace, jeudi 25 avril 2024, à la rotonde des arts au Plateau, en présence du ministre de la Culture et de la francophonie, Françoise Remarck et de plusieurs illustres invités.

Entre témoignages émotionnels des artistes, textes, photographies, « Abidjan, nid d’artistes », invite à une exploration inédite et poétique de la capitale économique ivoirienne, celle qu’on surnomme dans un langage ivoirien « Babi la joie». C’est dans ce contexte que l’auteur, Célestin Koffi Yao, met en lumière la vitalité culturelle d’une ville à la fois créative et pluridisciplinaire. « Si Abidjan est ce qu’elle est aujourd’hui, c’est parce que derrière, il y a des bâtisseurs et parmi ces bâtisseurs, au premier chef, il y a des artistes. C’est pour cela que nous avons voulu les mettre au vitrine », s’est exprimé l’auteur.

Pour Véronique Tadjo, « c’est une œuvre qui rassemble des écrivains, des artistes, des peintres et des intellectuels ivoiriens. C’est aussi un livre de mémoire parce qu’on parle d’Abidjan d’avant, et celle aujourd’hui, pour des gens qui ont grandi dans la ville et l’on vu changer », a-t- elle ajouté.

La ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck, a salué tous ces contributeurs qui ont mis en avant les artistes ivoiriens. « Ce livre qui met en avant nos artistes, en prenant Abidjan comme prétexte pour que tous nos artistes, quelle que soit la génération, montre ce qu’a toujours été Abidjan et ce que représente la Côte d’Ivoire en matière artistique et culturelle »,a-t-elle déclaré.

E. A

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Oumar Diakité et Wilfried Singo nominés pour le prix Marc-Vivien Foé

Abobo : Elle oublie la bougie et son bébé meurt calciné