Promotion du genre : 300 femmes du ministère des Eaux et forêts se partagent des stratégies pour concilier vies professionnelle, sociale et familiale





promotion-du-genre-300-femmes-du-ministere-des-eaux-et-forets-se-partagent-des-strategies-pour-concilier-vies-professionnelle-sociale-et-familiale

Les femmes des Eaux et Forêts ont le soutien de leur ministre de tutelle pour mener à bien leurs activités



La cellule genre du ministère des Eaux et Forêts a organisé ce lundi 29 avril 2024 à la salle des banquets de la Caistab d’Abidjan-Plateau, une master-class, en vue de montrer aux  femmes de ce département ministériel, les stratégies pour avoir une vie équilibrée et épanouie.

Placée sous le thème « conciliation vies professionnelle, sociale et familiale », cette rencontre a permis à plus de 300 femmes issues des différentes entités sous la tutelle du ministère des Eaux et Forêts de se rencontrer, d’échanger et surtout de partager leurs différentes expériences.

« La conciliation vies professionnelle, sociale et familiale est un vrai défi pour les femmes. Il s’agit pour nous de trouver des stratégies à mettre en place pour offrir des solutions pratiques et inspirantes afin de favoriser l’équilibre dans notre quotidien », a fait savoir la directrice de cabinet du ministère, Mme Zouzou épouse Elvire Joëlle Mailly.

Par la suite, cinq cadres ivoiriennes aux parcours de vies sociales et professionnelles inspirants ont apporté des contributions appréciées par les participantes. Des exemples, des extraits de vie, des astuces et des anecdotes ont meublé cette séquence.

Le parrain de cette cérémonie, le ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba, a exhorté les femmes à tirer profit de ce partage d’expériences afin de renforcer leurs capacités managériales en matière professionnelle, familiale et sociale.

« Ma vision de l’égalité entre l’homme et la femme n’est pas celle d’une concurrence inutile entre les deux, mais au contraire celle de la complémentarité, la reconnaissance du mérite, la valorisation des compétences et de l’amour qu’on à l’un pour l’autre. Cette complémentarité, que dis-je, cette complicité doit nous permettre de consolider la cellule familiale qui est le pilier de la stabilité et de l’émergence du pays », a-t-il déclaré.

Il s’est engagé à continuer de soutenir la cellule genre de son ministère qui a vu le jour le 22 septembre 2022, afin que par celle-ci, les femmes aient une vie harmonieuse.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

Grave accident de voiture: Safarel Obiang échappé à la mort

En fin de mission en Côte d’Ivoire, l’ambassadeur de Corée fait ses adieux à Alassane Ouattara