Ligue des champions : le Real Madrid et le Bayern font un nul à l’issue du match aller





ligue-des-champions-le-real-madrid-et-le-bayern-font-un-nul-a-lissue-du-match-aller

C'était chaud entre le Real Madrid entre le Bayern Munich ce mercredi



Les Bavarois et les Madrilènes ont fait match nul (2-2), ce mardi 30 avril 2024, au stade de l’Allianz Arena, lors de la première demi-finale aller de la Ligue des champions.

C'est une rencontre étrange à laquelle on a assisté. Auteurs d'un début de match tonitruant, les locaux font vivre un véritable enfer à leurs adversaires dans le premier quart d'heure. Tranchants dans les duels et inspirés offensivement, ils se créent plusieurs situations dangereuses, avec notamment une belle frappe de Leroy Sané détournée par Andryi Lunin ou encore cette tentative osée de lob de Harry Kane (9'). Mais contre toute attente, le Real Madrid ouvre le score sur son tout premier tir du match. Auteur d'un modèle d'appel-contre-appel pour aspirer la défense adverse, Vinicius Jr. est superbement servi dans l'axe par une passe millimétrée de Toni Kroos. Parti dans le dos de son vis-à-vis, le Brésilien contrôle le ballon avant de tromper froidement Manuel Neuer (0-1, 24'). 

Ce but met un vrai coup derrière la tête des Bavarois. Les jambes coupées, face à des adversaires revigorés, ils peinent à reprendre leurs marques et perdent petit à petit le contrôle de la rencontre. Dans la foulée, les locaux repartent à l'assaut et finissent par faire la différence grâce à un exploit individuel. Parti de son couloir droit, Leroy Sané repique dans l'axe et trompe le portier adverse d'une frappe aussi soudaine que puissante (1-1, 53'). 

 

Remis d'aplomb par cet enchaînement favorable de faits de jeu, le Bayern Munich continue d'appuyer où ça fait mal et obtient un penalty, Lucas Vazquez ne maîtrisant pas son intervention sur Jamal Musiala. L'inévitable Harry Kane ne se fait alors pas prier pour marquer son 43ᵉ but de la saison d'un contrepied parfait (2-1, 57'). Mais incapables de se mettre à l'abri malgré une supériorité retrouvée dans le jeu, les joueurs de Thomas Tuchel se font surprendre à une dizaine de minutes de la fin du match. Et c'est encore Vinicius Jr qui, servi dans l'axe entre les lignes, allume l'étincelle.

Le Brésilien sert ensuite son compatriote Rodrygo qui prend de vitesse Kim Min Jae, qui n'a d'autres choix que de commettre la faute dans sa propre surface. Vinicius Jr se charge d'exécuter la sentence et s'offre un doublé d'un plat du pied maîtrisé (2-2, 82'). 

 

E. A avec TFI

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Eliminatoires mondial 2022: Malawi-Côte d'Ivoire, les Éléphants sont arrivés à Johannesburg

Des morts suspectes ?