Lancement du Tournoi des sponsors : rendez-vous ce samedi au lycée classique de Cocody





lancement-du-tournoi-des-sponsors-rendez-vous-ce-samedi-au-lycee-classique-de-cocody

Serge Abissa est le premier vice-président de la Commission du Football d’entreprise de la FIF



Le tournoi des sponsors de la Fédération ivoirienne de football (FIF) se déroulera les 4 et 11 mai 2024 à Cocody sur les terrains du lycée classique, du lycée technique et du lycée moderne. A quelques jours de cette fête du football avec les équipes corporatives, le premier vice-président de la Commission du football d’entreprise de la FIF, M. Serge Abissa, explique la pertinence du tournoi et donne rendez-vous au public sportif, ce samedi 4 mai 2024 à partir de 8h, au lycée classique pour l'ouverture du tournoi.

Comment se prépare le tournoi des sponsors au niveau de l’organisation et au niveau des équipes ?

Le tournoi avance très bien. Nous avons annoncé au cours de la conférence de presse le tirage au sort des 16 équipes réparties en quatre poules. Les différentes équipes et les poules sont connues. Et, nous avons communiqué toutes ces informations aux équipes. Les stades sont également connus. Le lycée classique a deux stades. Le lycée technique et le lycée moderne ont chacun un stade. Les équipes seront réparties sur les quatre stades. Nous attendons le 4 mai pour faire la fête. C’est véritablement une fête que la Fédération veut organiser au profit des sponsors. Les équipes s’entrainent. J’ai eu l’occasion de visiter trois équipes qui s’entrainent. Je pense que toutes les équipes sont au travail. Tout va bien.

C’est un tournoi des sponsors, donc un tournoi pour des travailleurs. Avez-vous pris des dispositions sur la question sanitaire et aussi pour éviter des infiltrés ?

Nous avons demandé à toutes les entreprises de produire la liste de leurs joueurs pour que cette liste soit signée par le directeur des ressources humaines ou par le Directeur général de l’entreprise. Pour nous, cette liste fait foi. Nous avons la présomption que ces joueurs sur ces différentes listes sont des travailleurs. Chaque joueur va aussi présenter sa carte professionnelle. Ce sont deux mesures mises ensemble pour permettre de dire que nous avons limité la présence de mercenaires ou d’infiltrés dans ce tournoi. Au niveau médical, nous avons contacté déjà les équipes qui viendront avec des ambulances et des médecins. En terme de visite médicale, il faut reconnaître que c’est un tournoi des entreprises. Au niveau des entreprises, il y a un processus annuel dans chaque entreprise qui fait passer une visite médicale aux agents. A partir du moment où les joueurs sont placés sur une liste, nous nous disons qu’ils sont aptes à faire le sport. Voilà la base sur laquelle nous marchons.

A quand le championnat des entreprises ?

Le tournoi des entreprises commence cette année. Ce tournoi est un prélude au championnat des entreprises. Nous commençons le 4 mai pour ce qui est des sponsors. D’ici les mois de juillet et septembre, nous allons vous inviter à venir suivre le championnat des entreprises. Cela tient à cœur à notre Présidente, Mme Malika Tanny. Et le président de la Fédération tient aussi à ce projet. Celui de faire participer les travailleurs au sport. Et nous sommes en train de tout mettre en œuvre pour que le championnat des entreprises puisse démarrer cette année. Et ce sera fait. Je voulais inviter la Côte d’Ivoire sportive à venir voir les travailleurs parce que ce sont des talents. Certains n’ont pas eu la chance d’entamer une carrière professionnelle, mais ils sont aujourd’hui au sein des entreprises. Ces talents ont décidé de donner rendez-vous à la Côte d’Ivoire. Nous voulons aussi inviter la famille sportive parce que les sponsors font partie intégrante de la Fédération. Ce sont eux qui donnent les moyens à la Fédération pour atteindre ses objectifs. Si nous célébrons la victoire du trophée de la CAN 2023, les sponsors ont une part prépondérante dans ce succès. Venez, on va jouer, on va s’amuser. C’est la CAN qui continue dans nos cœurs et dans nos vies.

Source : Sercom Fif

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Prétendue torture d’Ivoiriens au Niger : des jeunes Ivoiriens se soulèvent

Burkina, Mali et Guinée appellent à la levée des sanctions de la Cédéao et de l'Union africaine