Coopération Côte d’Ivoire – Sénégal : Alassane Ouattara et Diomaye Faye sont parvenus à une convergence totale des points de vue





cooperation-cote-divoire-senegal-alassane-ouattara-et-diomaye-faye-sont-parvenus-a-une-convergence-totale-des-points-de-vue

Coopération Sénégal-Côte d’Ivoire : Faye et Ouattara sont en phase



En visite d'amitié et de travail en Côte d’Ivoire, le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a été reçu ce mardi 7 mai 2024 au Palais présidentiel par son homologue Alassane Ouattara.

Au sortir de cet entretien, le président ivoirien a déclaré à la presse, qu’ils ont passé en revue, la situation dans chacun de leurs pays, des efforts qu’ils font chacun et de se féliciter du dynamisme de la coopération et surtout du renforcement des relations qui ont toujours marqué l’évolution dans les deux pays.

« Nous sommes parvenus à une convergence totale de nos points de vue, et je m’en félicite. Que ce soit sur la question de démocratie, que ce soit sur les questions de coopération régionale ou bien de la situation internationale, nous sommes totalement en phase », a ajouté Alassane Ouattara, émettant le vœu de voir les ministres respectifs faire plus d’effort pour essayer de faire croître de manière plus fort le commerce entre les deux pays.

« C’est vrai qu’il y a une légère augmentation, mais je crois que ce n’est pas la dimension du vœu de nos secteurs privés et je sais que nous pouvons faire plus », estime Alassane Ouattara pour qui les deux pays ont beaucoup de choses à échanger.

"Avec les découvertes qui viennent d’être faites au Sénégal dans le domaine du gaz et en Côte d’Ivoire dans le domaine du gaz, du pétrole et de l’or, ce sont des économies qui, dans deux ou trois ans, auront des taux de croissance à deux chiffres, et cela nous permettra donc d’améliorer le quotidien de nos concitoyens dans les deux pays", s’est projeté Alassane Ouattara avec optimisme.

Abondant dans le même sens, Diomaye Faye a dit que sur le plan bilatéral, la coopération entre les deux pays est excellente et fondée sur des piliers solides, mais elles ne sont pas à la hauteur de l’historique relation entre les peuples et entre les deux pères fondateurs (Senghor et Houphouët) qui ont dirigé ces pays. « Donc nous pouvons encore faire plus notamment dans les secteurs prioritaires », a-t-il émis citant notamment le secteur de l’agriculture avec le développement de coopérative en Côte d’Ivoire, dont le Sénégal veut s'inspirer et dans d’autres domaines comme celui de l’élevage, de la défense, de la sécurité, de l’éducation et de l’énergie. 

Sur les découvertes faites dans les deux pays, le successeur de Macky Sall pense que « c’est une opportunité historique pour les deux peuples, pour les gouvernements de mutualiser les connaissances, les efforts et les stratégies pour tirer le meilleur profit de ces ressources ».

« Ensemble, nous pouvons exploiter beaucoup de potentialités qui existent dans les deux pays et renforcer cette coopération économique que nous avons tout le temps entretenue », a-t-il conclu.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Tourisme pendant la Can 2023 : une plate-forme digitale mise à la disposition des supporters

Présidence du PDCI-RDA : Guikahué s’insurge contre « le contrôle judiciaire », brandit comme argument du rejet de sa candidature