Les bonnes intentions de Laurent Gbagbo en faveur de la presse





les-bonnes-intentions-de-laurent-gbagbo-en-faveur-de-la-presse

La presse est restée sur sa faim sur l’engagement pris par Laurent Gbagbo en sa faveur



Le président Laurent Gbagbo, investi vendredi 10 mai 2024, candidat du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI) pour l’élection présidentielle de 2025, a pris 10 engagements pour le bien-être des Ivoiriens, les 5 années à venir, s’il est élu à nouveau, président de la République.

Parmi ces engagements, un est en faveur de la presse et des médias. Celle de « rétablir la liberté de la presse et d’assurer la viabilité des médias ».

Quand on connaît ce que renferme le terme engagement, c’est un gros challenge que devra relever Laurent Gbagbo surtout que la presse, dans sa quasi-totalité, croule sous le poids des difficultés.

Dès lors, les oreilles s’ouvrent davantage pour plus d’explications sur ce point sachant que ce n’est pas toujours que le politique fasse siennes, les difficultés de la presse. Déception.

Alors qu'on croyait qu'il y aurait eu changement dans son approche de la presse, la ligne réservée à ce secteur a été, comme toujours, non seulement placée à la toute fin de son programme, mais a été survolée dans les explications, laissant journalistes et professionnels des médias à se contenter de ses bonnes intentions.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Paieries de la Côte d’Ivoire à l’étranger : Les acteurs en quête de qualité comptable

Voici les 25 Eléphants pour affronter la France et l’Angleterre