Adama Bictogo aux côtés des populations des Grands Ponts pour l'hommage au président Alassane Ouattara





adama-bictogo-aux-cotes-des-populations-des-grands-ponts-pour-lhommage-au-president-alassane-ouattara

Adama Bictogo et Beugré Mambé aux côtés se joignent aux populations des Grands Ponts pour rendre hommage au président Ouattara



Le président de l'Assemblée nationale, Adama Bictogo, a participé à un grand meeting de soutien et de reconnaissance de la région des Grands Ponts au chef de l'État Alassane Ouattara ce samedi 11 mai 2024 à Dabou.

Cette réunion publique était le nouvel acte d'un dispositif dont la pierre angulaire tient en quelques mots : vanter le bilan du président Ouattara et appeler à sa candidature à l'élection présidentielle d'octobre 2025.

Outre le président de l'Assemblée nationale Adama Bictogo, le Premier ministre Robert Beugré Mambé, la présidente du Sénat Kandia Camara, le ministre délégué au sport et au cadre de vie Adjé Silas Metch, et le président du conseil régional des Grands Ponts Emmanuel Essis Esmel, plusieurs membres du gouvernement ont pris également part à cet hommage.

Il s'agissait du premier grand meeting de soutien organisé dans la région des Grands Ponts par le parti majoritaire, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Une occasion de rappeler que la machine est en ordre de marche et n’attend plus qu’une déclaration officielle du président candidat.

Au-delà de ce message, les organisateurs ont voulu à travers ce rendez-vous faire une démonstration de popularité et de force. Plus de 20 000 personnes ont ainsi déferlé à la place Henri Konan Bédié de Dabou pour exalter à nouveau les réussites et les actions de développement du président de la République.

Les élus et cadres des Grands Ponts ont dans leur prise de parole, « magnifié les actions de développement socio-économiques » du président Alassane Ouattara, « une légende politique », qui a « su marcher dans les pas de Félix HouphouëtBoigny ».

Au nom des populations des Grands Ponts, les femmes et les jeunes ont eux aussi invité le « candidat naturel » du RHDP à se présenter à la présidentielle de 2025 afin de poursuivre « son œuvre gigantesque de développement ».

Le chef du gouvernement Robert Beugré Mambé n'a pas tourné autour du pot pour annoncer des projets structurants qui feront de Dabou « le centre du développement d'Abidjan » et demander aux populations de se mobiliser pour soutenir la candidature du président Ouattara en 2025.

« Nous sommes au travail et bientôt vous allez voir de grands changements », a assuré le Premier ministre. « Diriger un pays, ce n'est pas bavarder », a ironisé Robert Beugré Mambé avant de conclure : « Demain, ce pays va changer. Et vous serez fiers de la Cote d’Ivoire ».

Lambert KOUAME avec SERCOM

En lecture en ce moment

Ouganda: un ministre abattu par son garde du corps

Conseil politique du RHDP: Les grandes décisions prises