Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA) : la Première Dame Dominique Ouattara donne le coup d’envoi de la 16e édition





festival-des-musiques-urbaines-danoumabo-femua-la-premiere-dame-dominique-ouattara-donne-le-coup-denvoi-de-la-16e-edition

L'ouverture du FEMUA 16 a été l'occasion de poser les premières pierres de deux nouvelles écoles



C’est parti pour la 16ème édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA). Depuis ce mardi 14 mai 2024, la Première Dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, marraine institutionnelle de l’événement, a donné le coup d’envoi.

Devant un  parterre de personnalités traditionnelles, politiques, gouvernementales, culturelles, parmi lesquelles les ministres bissau-guinéens de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Augusto Gomez et de la Communication sociale, Maria Conceiçao Evora, représentant de Umaro Sissoco Embalo, président de la République de Guinée-Bissau, Dominique Ouattara a adressé toutes ses félicitations au groupe Magic System pour cette édition 2024 du FEMUA et a salué leur engagement pour la promotion de la culture ivoirienne.

« Cette année, le FEMUA aborde la délicate question de la santé mentale des jeunes. Il s’agit d’une thématique importante, puisqu’elle touche au bien-être et à l’épanouissement de notre jeunesse. De ce fait, j’adhère pleinement à cette initiative de la Fondation Magic System, qui permettra de mettre en lumière ce problème encore méconnu qui sévit aussi dans nos sociétés africaines. C’est également l’occasion d’y apporter une réponse adaptée, afin de venir en aide aux jeunes filles et garçons qui souffrent en silence », a-t-elle indiqué. Avant de faire de nombreux dons aux populations du village d’Anoumabo.

Avant elle, le Commissaire général du FEMUA, Salif Traoré dit A’Salfo, a présenté les différentes articulations de cette édition. Il s’agit entre autres des poses des premières pierres des écoles de San-Pedro et de Jacqueville, de l’inauguration du centre culturel d’Anoumabo et le Femua Kids, la journée réservée aux enfants. En ce qui concerne les programmations artistiques, tout démarre à partir du jeudi 16 mai jusqu’au dimanche 19 mai à l’INJS de Marcory et à Ferkessédougou dans le nord de la Côte d’Ivoire. 

L’innovation de ce FEMUA 16 est le « Tradi FEMUA » et la participation des artistes venus de la Guinée-Bissau, le pays invité d’honneur cette année. 

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Visite d’Etat dans la région du N’Zi : Ouattara en messager de la paix à Bocanda

Can 2023 : avant la grande messe, le gouvernement dote la RTI de matériels de dernière génération