Présidentielle 2025 : le RHDP peaufine sa stratégie pour la victoire de son candidat au premier tour





presidentielle-2025-le-rhdp-peaufine-sa-strategie-pour-la-victoire-de-son-candidat-au-premier-tour

Le RHDP s’active pour la victoire de son candidat à la présidentielle de 2025



Le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir) a organisé lundi 27 mai 2024, une grande réunion d’information sur la préparation de l’élection présidentielle de 2025.

« Ce qui est en jeu, c’est la victoire éclatante du RHDP, la victoire de notre champion, de notre mentor, de notre candidat naturel, de SEM Alassane Ouattara à l’élection présidentielle de 2025 », a déclaré d’entrée de jeu, le président du directoire du RHDP, Gilbert Koné Kafana, sonnant d’emblée, la mobilisation des militants « dès aujourd’hui à près de 16 mois de l’élection présidentielle ».

Il s’est dit heureux que la réunion ait été consacrée aux chantiers qui feront gagner son parti en octobre 2025, notamment la révision de la liste électorale et la réorganisation du parti.

Pour lui, l’implantation du parti le RHDP doit avoir un ancrage territorial fort et sa légitimité ne doit souffrir d’aucun débat, avant d’inviter ses collaborateurs à investir « le terrain, toujours le terrain, rien que le terrain ».

« Le RHDP doit être un parti d’avant-garde, capable de porter les aspirations de nos concitoyens. C’est ce que nous devons accomplir pour pérenniser la vision du président du parti, d’une Côte d’Ivoire résolument en paix et définitivement sur la voie du développement. Il nous faut donc réussir les chantiers que nous avons ouverts », à savoir, l’identification des militants et l’opération spéciale de délivrance de pièces d’identité lancée par le gouvernement, de même que la révision de la liste électorale, a appelé le Haut représentant du chef de l’Etat.

En vue de réussir toutes ces opérations, la direction du parti sous l’initiative du président du parti met en place, après le comité de base, la section, la zone et le secrétariat départemental, la coordination régionale pour parachever l’organisation décentralisée du parti, a révélé M. Koné pour qui, en mettant en place cet organe, le président du parti entend renforcer sa vision de donner encore plus de pouvoir à la base.

« Mesdames et Messieurs les coordinateurs régionaux, votre responsabilité est grande. Votre mission immédiate, c’est la préparation dans les régions de l’élection présidentielle de 2025 », les a-t-il envoyés, ajoutant que la ferveur et la grande mobilisation autour des cérémonies d’hommage organisées par les districts et les régions au chef de l’Etat sont certes un témoignage éloquent de l’ampleur et de la qualité des grandes œuvres de construction nationale accomplie. Cependant, a-t-il fait savoir, « le meilleur hommage que chaque district et chaque région devront rendre au chef de l’Etat, c’est de lui donner une victoire éclatante à la prochaine élection présidentielle de 2025 ».

« Le temps n’est plus aux querelles intestines dans nos régions. Les guerres de leadership doivent cesser. Nous devons tous montrer notre capacité de dépassement. Notre aptitude à mettre l’intérêt supérieur de notre parti et donc du pays en avant et même au-dessus de nos ambitions personnelles », a appelé Gilbert Koné Kafana, invitant les cadres à tourner toutes leurs énergies vers l’objectif final : « Gagner l’élection présidentielle au premier tour et avec un score suffisamment large pour annihiler toute contestation ».

 Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Simone Ehivet Gbagbo à Danielle Boni Claverie : « C’est ensemble que nous pouvons triompher »

Célébration de la femme: Des pionnières du leadership féminin bientôt honorées