Affaire PDG SOPHIA.SA / Porte-parole CVC TAB : recherché par la police, Ajavon Koffi introuvable





affaire-pdg-sophiasa-porte-parole-cvc-tab-recherche-par-la-police-ajavon-koffi-introuvable

Où est passé Ajavon Koffi, porte-parole du CVC-TAB ?



Où se cache Ajavon Koffi, porte-parole du CVC-TAB ? En effet, selon nos sources, il serait activement recherché par les enquêteurs de la police nationale qui traitent le dossier relatif à la plainte portée par le PDG de la société immobilière SOPHIA SA, M. Touré Ahmed Bouah, par ailleurs, promoteur du projet Akwaba-City Ville Nouvelle, contre M. Ajavon Koffi pour une affaire d’escroquerie portant sur la somme de 170 millions de Fcfa ainsi que pour diffamation.

Ajavon Koffi a pris la poudre d’escampette au moment où la police voudrait l’entendre dans cette affaire, avons-nous appris.

Il serait actuellement introuvable à son domicile et dans les lieux habituels qu’il fréquence. M. Ajavon pensait-il salir et escroquer M. Touré Ahmed Bouah impunément et s’en tirer sans rendre compte à la Justice ? Visiblement, les choses ne se passent pas comme il aurait espéré et les fins limiers de la police sont à ses trousses.

Il faut préciser que le PDG de la société immobilière SOPHIA.SA, M. Touré Ahmed Bouah, a saisi le procureur du Tribunal de première instance d’Abidjan pour diffamation et pour la suite de «l’affaire d’escroquerie portant sur 170 millions de Fcfa et pour diffamation » contre Ajavon Koffi. Le dossier a été transmis, le 17 avril 2024, par le procureur à la police criminelle d’Abidjan pour mener une enquête exhaustive dont les résultats devraient lui être remis, le 30 mai 2024. 

Une fois en possession des conclusions de l’’enquête, le procureur du Tribunal de première instance d’Abidjan aviserait sur le cas Ajavon Koffi. Mais contre toute attente, Ajavon Koffi a pris la clé des champs.

A noter que c’est pendant que le PDG de la société immobilière SOPHIA.SA s’attendait à la décision de la Cour d’appel dans l’affaire liée à l’escroquerie portant sur les 170 millions de Fcfa, qu’Ajavon Koffi s’est lancé dans une campagne médiatique jugée diffamatoire contre Touré Ahmed Bouah. Ajavon Koffi accompagné de deux autres personnes, a saisi, le 2 avril 2024, le Pôle pénal économique et financier au motif qu’ils auraient été abusés et arnaqués par Touré Ahmed Bouah dans une affaire de voitures de luxe. Le préjudice s’élèverait, disent-ils, à plus de 415 millions de Fcfa. Le PDG de la société immobilière SOPHIA.SA s’est dit choqué par de telles « accusations infondées ». D’où sa plainte contre Ajavon Koffi pour diffamation.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Meeting de l’opposition: forte mobilisation avant le début de la cérémonie

Election Unjci : Le président Jean Claude Coulibaly tend la main à ses adversaires pour consolider l’union