Abattoir de Port-Bouët : le bien-fondé d´une délocalisation annoncée aux acteurs depuis plus de deux mois (District)





abattoir-de-port-bouet-le-bien-fonde-dune-delocalisation-annoncee-aux-acteurs-depuis-plus-de-deux-mois-district


Lors d´une réunion tenue le lundi 18 mars 2024 avec les acteurs de la filière bétail, le Ministre, Gouverneur Cissé Ibrahima Bacongo avait informé ses hôtes de la nécessité de déployer désormais le bétail sur le site de l´ancienne casse d´Adjamé.
Cette décision faisait suite au constat d’insalubrité et d’insécurité des sites sur lesquels sont parquées les bêtes dans les communes du District Autonome d’Abidjan.
 ‘’Il faut améliorer les conditions dans lesquelles on travaille, le bétail est partout, ce n’est pas bon pour la santé’’, avait alors dit le Ministre, Gouverneur à la satisfaction des acteurs mobilisés pour la circonstance.
Cette mesure visait également à régler la question des grands bouchons constatés sur la voie internationale à Port Bouet créant des désagréments à tous les usagers, en particulier aux voyageurs de l´aéroport Félix Houphouët Boigny.
À cet effet, le Ministre, Gouverneur avait annoncé que 15 hectares seraient aménagés pour accueillir les prochains camions de bétail en provenance des pays de l´hinterland.
Le District Autonome d’Abidjan est surpris qu´au moment de la mise en œuvre de cette mesure, des personnes se réclamant de cette même filière décident de saboter ces dispositions qui, ont pour but non seulement de lutter contre le désordre urbain mais aussi, in fine, d’offrir aux populations de la viande de qualité à de bons prix, vu que ces nouvelles dispositions permettront à cette filière bétail d’être débarrassée de tous les intermédiaires véreux.
Le District Autonome d’Abidjan condamne les actes de violence  perpétrés par les grévistes sur les honnêtes citoyens, et rassure que les dispositions idoines sont en cours pour renforcer la sécurité des travailleurs du secteur.
Le District Autonome d’Abidjan confirme que les mesures de délocalisation du parc à bétail arrêtées et communiquées aux acteurs, iront à leur terme, car il n´entend pas se laisser détourner de sa mission d´offrir aux abidjanaises et aux abidjanais un cadre de vie sain, sécurisé tout en leur assurant la fluidité routière.

DIRCOM
District Autonome d’Abidjan

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Akô festival d’Agnibilékrou : c’est parti pour la troisième édition

Angleterre: Yaya Touré a débuté sa carrière d’entraîneur