Revue de presse : les journaux ivoiriens abordent divers points de l’actualité





revue-de-presse-les-journaux-ivoiriens-abordent-divers-points-de-lactualite


Pour ce lundi 10 juin 2024, aucun point majeur de l’actualité ne semble avoir retenu l’attention des journaux ivoiriens. Dès lors, chacun d’eux a traité du sujet qui lui semblait important. Au point où aucune Une ne traite de la même actualité qu’une autre.

On constatera que, pendant que Générations nouvelles nous informe qu’ « à 15 mois de la présidentielle de 2025 », une coalition de la société civile et de partis politiques émet des inquiétudes, Fraternité Matin affiche à sa Une que de retour de Corée et de France, Ouattara soutient : « C’était un voyage fructueux ». Le Bélier intrépide fait savoir que le président du PDCI-RDA, Tidjane Thiam, était aux côtés de la famille du défunt président Bédié lors de la messe d’action de grâce de ce dernier, à Pépressou. Quant au quotidien Le Matin, il fait une révélation : « Près de 6 mois après son élection à la tête du parti/PDCI, le cercle des anti-Thiam s’agrandit ».

Au RHDP, on continue de mobiliser pour la victoire à la présidentielle de 2025. Ainsi, Le Rassemblement affiche que pour cette joute électorale, le ministre « Amadou Koné engage les jeunes de Bouaké ». L’Essor ivoirien pour sa part, informe qu’à Yopougon, "Adama Bictogo scelle l’union pour la victoire de Ouattara ».

Mais, concernant le président de l’Assemblée nationale, malgré sa capacité de mobilisation, tout ne semble pas aller pour le mieux pour lui, selon le Quotidien d’Abidjan qui trouve que « Ça fait bizarre ». Et de s’interroger : « Sera-t-il forcé d’emprunter le même tunnel funeste que Soro ? ».

Le Sursaut, lui, aborde la question des faux diplômes et pense avoir « de nouvelles révélations ».

« Bingerville/Il reçoit un coup de fil pour venir le sauver : un patron découvre son employé tué avec le crâne fracturé », affiche Soir Info, au chapitre des faits divers.

Modeste KONÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Politique : les avocats d'Affi disent être toujours sans nouvelles de lui

Jeu dangereux