Difficulté d'accès au parc à bétail pour les automobilistes, un chauffeur propose des solutions





difficulte-dacces-au-parc-a-betail-pour-les-automobilistes-un-chauffeur-propose-des-solutions


Avant le lancement officiel de la Foire de la Tabaski 2024, l'ancienne casse d'Adjamé, devenue le parc à bétail, connait une affluence croissante de visiteurs, comme le confirme un vendeur sur place. Sur les lieux, lundi 10 juin 2024, les activités se déroulent normalement, nous confient quelques vendeurs. Plus d'une dizaine de camions entrent et sortent chaque jour. La sécurité est assurée par une dizaine de compagnies de police.

Cependant, le seul problème qui se pose, raconte Ali Ouattara, chauffeur d'un gros camion, est le difficile accès au site pour les automobiles. En effet, le site se trouve sur le côté gauche de la route, sens interdit pour les véhicules qui doivent se rendre sur le site en provenance d'Adjamé.

De ce fait, il faut prolonger la voie en direction d'Abobo avant de faire demi-tour à un carrefour pour ensuite rejoindre le site. Mais là, au niveau du carrefour, les feux tricolores qui doivent faciliter la circulation ne fonctionnent pas. Et cette panne « crée des embouteillages dans tous les sens », déplore le chauffeur du gros camion.

« Tu vois, quand on quitte comme ça sur la route d'Adjamé, on n'a pas de raccourci pour passer à l'autre voie directement. Or, sur la voie normale, ils devraient installer un feu tricolore ou des policiers pour nous permettre de passer sur l'autre route en toute sécurité. Cela réduirait les embouteillages à ce niveau, car pour les gros camions, nos véhicules prennent beaucoup d'espace », conclut-il.

Daniel Bini

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Une jeune ivoirienne reçoit un prix à la mémoire de la princesse Diana

Qui veut voyager loin …