MUGEF-CI : le Conseil d’Administration s’accorde avec les directeurs des hôpitaux publics pour une meilleure prise en charge des mutualistes





mugef-ci-le-conseil-dadministration-saccorde-avec-les-directeurs-des-hopitaux-publics-pour-une-meilleure-prise-en-charge-des-mutualistes

Les deux parties visiblement heureuses de signer cette convention de partenariat



Dans le but de matérialiser les différentes promesses faites aux fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’Ivoire relativement à leur prise en charge efficiente au sein des Etablissements publics hospitaliers (EPH), le Conseil d’Administration de la MUGEF-CI a réuni le 13 juin 2024, à l’occasion d’un atelier, les directeurs des hôpitaux publics à Yamoussoukro.

L’objectif de cet atelier est de signer la convention de collaboration, mais surtout d’échanger avec les directeurs des Etablissements publics hospitaliers sur les modalités de sa mise en œuvre pour une prise en charge efficiente des mutualistes.

La convention paraphée par le PCA Paul Gnogbo et Dr Alexandre Kissiedou, président du Réseau des directeurs des hôpitaux publics, indique que dans le contexte de dématérialisation des documents de prestation, la MUGEF-CI a mis en place une carte électronique de bénéficiaire dite « Carte MUGEF-CI santé ».

A cet effet, elle met à la disposition des praticiens prescripteurs référents (PPR) des terminaux permettant la lecture de cette carte et la prescription des médicaments en milieu hospitalier. Dans un souci d’amélioration de la prise en charge, la MUGEF-CI décide d’impliquer les directeurs des établissements publics hospitaliers (EPH) de son réseau de soins dans la gestion desdits terminaux. En d’autres termes, c’est l’hôpital qui, désormais, a en charge, la gestion des terminaux.

Dans ce cadre, la direction de l’hôpital s’est engagée à mettre à la disposition de la MUGEF-CI, la liste de tous ses praticiens prescripteurs référents et de lui notifier le cas échéant, tout cas de vol, de perte ou de défectuosité du terminal et de tout changement dans l’exercice des fonctions du praticien, notamment, son affectation, sa mutation, la cessation de ses activités de médecin.

« Les mutualistes n’auront plus de problème pour toute prescription au sein des hôpitaux publics », s’est réjoui Paul Gnogbo, ajoutant : « Aujourd’hui, avec cette convention, dès qu’un médecin sort de l’hôpital, il devra laisser le terminal à l’hôpital afin que celui qui est de service continue l’activité ». 

Quant aux directeurs des établissements publics hospitaliers, ils ont félicité le Conseil d’Administration pour cette noble initiative et ont rassuré la haute direction de la MUGEF-CI de veiller à une utilisation normale et convenable des terminaux mis à leur disposition.

Séance tenante, 218 terminaux ont été mis à la disposition du réseau pour renforcer la prise en charge des fonctionnaires et agents de l’Etat au sein des établissements publics hospitaliers.

Lambert KOUAME avec Sercom Mugefci

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Covid 19: Le point de la situation de ce lundi 15 juin

Le 4è pont d’Abidjan pourrait porter le nom de Laurent Gbagbo